Que se passe-t-il réellement entre 2 photos ?

En voyant les post de @franceandhappy et @dailyguillaume j’ai compris…
J’ai compris que flancher ce n’était pas une preuve de faiblesses, ou un manque de volonté.
Non en fait c’est juste NORMAL, ON est juste normaux et on l’assume…

En fait, les personnes qui nous entourent et qui n’ont jamais eu besoins de perdre du poids sont souvent désarmé face a notre objectif et surtout face à nos difficultés.
Pour eux, tu dois perdre du poids « bah ce n’est pas dur, tu fais du sport, tu manges équilibré et voila »…mmmhh ok bah écoute ça parait simple comme ça, et pourtant ça part bizarrement toujours en vrille.
Alors oui au départ, c’était trop simple, j’avais du poids à perdre, beaucoup de gras et il fallait pas avoir BAC+5 pour comprendre d’où venait mon surpoids.
Je ne petit déjeuner pas, je mangeais des salades de regimeuse le midi, voir juste des surimis et le soir je craquais sur tout ce qui bouge (et qui se mange hein) et bien sur le sport était inconnu au bataillon !
Alors quand j’ai rencontré Zhomme, il est très vite venu vivre chez moi dans mon petit studio lillois.
Du coup, le soir on mangeait correctement, je ne me goinfrais plus, le midi je mangeais un peu mieux…
Je l’ai rencontré j’étais comme ça :

image
(Je précise que c’était une soirée sur le thème Les Deschiens hein)
Je devais peser à peu prés 80/85kilos pour 1m71
Un soir sur 2, il s’absentait pour aller courir et moi j’attendais bêtement qu’il rentre, puis je me suis dit que je n’avais qu’a l’accompagné.
Et la il y a un point important à souligner : J’AI DECIDE, il ne m’a pas proposé, ni suggéré, ni forcé et ça fait toute la différence, car la démarche venait de MOI.

J’ai donc commencé a courir (ou marcher vite/ ou footinguer) enfin bref, je n’allais pas vite, j’étais rouge comme une tomate mais la seule chose a retenir c’est que POUR UNE FOIS : JE ME BOUGEAIS LE CUL.

image image

Septembre après 2mois d’alimentation plus équilibré et de run, on part en vacance, je en sais plus combien j’ai perdu mais je me sens bien, je n’ai pas honte en maillot de bain sur la plage, je me sens en bombe après les premiers kilos envolés facilement.
Jusque Mars, j’équilibre sans trop faire gaffe, j’ai de bons souvenirs de cette période, ou je perds du poids, je me sens bien, avec Zhomme on se fait plaisir, des petits déjeuner au pain au chocolat, des salades de chèvres, de la Ben et Jerrys de temps en temps.
Bien sur au vue de mon changement de vie, je me permettre tout ça, s’en empêcher la perte de poids.
A noël, j’ose le legging cuir et le bustier blanc, je me sentais en bombe, pourtant aujourd’hui quand je regarde cette photos, je me sens conne…ouais mon regard d’aujourd’hui et plus dur qu’a l’époque.

image
Début d’année 2014, je scrute instagram, découvre une communauté et décide de me lancer dans l’aventure avec mon premier post le 03 Mars (j’ai déjà perdu plus de 10kilos):

image

Comme dit dans mon dernier article, je ne montre pas mon visage, juste mes magnifique performance Nike+ et ma bouffe.
Je ne vais pas vous refaire le topo, sur les slips sur la tète et le stepper hein, vous trouverais tout ça dans l’article précédent.
Mais en gros, je continue à perdre du poids et puis je commence les restrictions pour perdre plus vite et plus encore…
En Octobre, premier craquage ou je quitte IG 1mois, avant de revenir en pleine forme en novembre.

image image

(Oui oui tout ça en une seule journée et en plus je l’ai même publie sur IG)

L’année 2014 est constituée de regimes diverses et variés, de jeu concours sur le poids, de perte de poids (64,5kg en septembre) et de reprise de poids..

image image image image image
Petit à petit je me dévoile, debut 2015 je suis remontée à 68 kilos et là, une IG bienveillante, me prend sous son aile et grace à des runs quotidiens matinaux et une alimentation surveillée de près : je descend à 63 kilos!

image

Ça dure jusque mai 2015 je sors les robes moulantes et les shorts courts : je me sens a nouveau tellement bien.

image image

Puis je relache la surveillance, mange ce que je m’etais interdit jusque la et forcement  je reprends du poids, et puis inlassablement j’en reperds, et ce yoyo continue jusqu’à aujourd’hui

image image   image image image image image image

 

Alors depuis octobre, je zermatise, cela ne veut pas dire que c’est parfait…

Au grès de mes blessures, je me laisse aller, je retombe parfois dans mes travers mais le plus important, c’est que j’apprends a chaque fois!

Alors, on peut y voir du yoyo, des épreuves, des blessures, un manque de volonté…
Moi je vois la vie, des hauts et des bas, de la confiance, du plaisir, des plaisirs, de la bouffe, des restrictions, des craquages, zermati, un équilibre et surtout je vois des couleurs dans ma garde robe, des selfies a profusion, des smile et de l’amour.

Alors non, ce n’est pas l’AVANT/APRES qui compte.
Entre les 2 photos on oublie souvent de montrer les mauvais moments, les étapes improtantes, les doutes, les déceptions, les moments de bonheur aussi…
Mais rassurez vous, ralentir/reculer ca fait partie du jeu et chaque personne qui s’est engagé dans ce chemin à connu des moments de doutes et de moins biens.
Alors NE VOUS DECOURAGEZ PAS, vous n’êtes pas seuls, nous sommes tous dans le même panier (qu’on l’assume ou non).

28 thoughts on “Avant/Apres : oui et Pendant?

  1. J’aime ton article, pour ta sincérité et car il me rappel quelqu’un : Moi 🙂
    Trop facile les compte insta ou on vois les nanas avant/après qui ne parle jamais des coups de moins bien pourtant c’est le plus important selon moi. Car oui malgré les haut et les bas la force reste la même et on continu d’avancer.
    Qd j’étais ados j’avais des TCA, le chemin a été dur et long pour en arriver ou je suis et 10 ans plus tard s’en est pas moins facile car on continue de combattre nos démons mais on gagne en confiance, en force et en assurance. Parfois on avance, parfois on recule mais ce qui importe c’est que quoi qu’il arrive on est toujours mieux qu’hier car on peut tirer les leçon de nos échecs et en ressortir encore plus fort. J’aime beaucoup cette phrase « never a failure always a lesson » et chaque jours elle prend tout son sens. La vie n’est pas un long fleuve tranquille (quelque soit le domaine) mais on continu d’avancer vers nos objectifs et quand ils ne sont plus en accord avec nous même on en change pour devenir chaque jours une meilleur version de nous même.

  2. Ély tu n’es pas seule
    Ton post fait du bien ♡ à des personnes comme moi qui se reconnaît à 300 % dans ton parcours …. merci pour ces mots / maux .
    On est toutes ensembleses dans le meme bateau

  3. Waow merci pour cet article
    Il est vrai que je regarde les avants après avec tellement d’envie parfois de déception car oui cet difficile je m’accroche car je ne me reconnais plus beurk 30 kg en 8 ans
    Mais je craque je trouve de la volonté puis je perds ma motivation
    Ton article vient de me faire verser une lame tellement ça fait du bien du lire enfinnnnn qu’on est pas seule et qu’on est normale et pas juste en manque de ou de…. bon je crois que c’est juste une journée off pour moi
    Alors merciiiii et surtout continues à partager ton expérience et tes photos tu es canon vraiment…

  4. Merci Ely ! Je suis en pleine période de stagnation avec perte de moral et motivation cet article c’est exactement ce dont j’avais besoin ! A voir les avant après sur IG sa me demoralisais avant ton post je culpabilisais de ramer plus que les autres, d’avoir envie de chocolat plutôt que de salade… je me disais mais eux ils ont réussis et pas moi… Sa a l’air tout simple quand tu vois les photos, « waahhh t’as vu comme elle/il a bien perdu et toi tu stagnes  » mais comme tu le dis les photos ne montrent pas l’entre deux. Tu dis vrai comme toujours 🙂 ton post fait du bien, vraiment du bien . Amen Gourou Ely

  5. Ça me fait bizarre , parce que moi j ai du mal à zermater et je me disais justement en regardant ton IG que toi tu y arrivais super bien et je me sentais un peu nulle ( bon moi je suis bourrée de compulsions hein et depuis une dizaine d années donc bon….)
    Merci pour ton post 😉

  6. Je te remercie Ely, vraimen . Il y a un an j’ai découvert ton Insta, et tu m’a beaucoup aidé ! Parfois je t’ai unfollow parce que tu me rappelait mon échec… Bref j’aime beaucoup ton compte, tes mots, ta façons de penser et sincèrement je penses que tu aides beaucoup de gens a avancer. J’espère qu’on y arrivera toutes. Je te souhaite une bonne journée.

  7. Bonjour !
    je te suis sur IG depuis un moment, et j’aime tes posts, parce qu’ils reflètent la vérité !
    ça ne fait pas longtemps que je suis « active » avec mon compte IG et je suis la plus honnête possible quant à mes craquages, mes doutes, mon parcours. J’ai perdu 60kg, oui oui tout ça, et les gens pensent souvent que « ça y est c’est bon t’es mince il est où le problème? » bah le problème c’est que pour perdre ces 60kg il m’a fallut du temps, de l’énergie, des régimes drastiques, d’autres moins, des moments où je m’affamais, des moments où j’oubliais et me faisais plaisir à outrance… un parcours chaotique quoi, tel que tu le décris dans cet article ! Et quand je vois certains comptes IG qui disent que si on se bouge pas le cul on peut s’en prendre qu’à nous (ce qui est vrai en soit), je trouve ça tellement culpabilisant !! bah ouais la veille j’ai mangé du chocolat, trop de chocolat, et j’ai pas envie de lire que c’est parce que je suis faible !! tu as raison, nous ne sommes pas parfaits, je ne me vois pas manger des muffins protéinés sans sucre te sans beurre tous les jours, j’ai aussi envie de profiter avec mon homme de pizzas et de glaces (avec du sucre et du gras) ! a chacun ses choix, perso je n’ai pas envie d’être une bombasse pour cet été, « juste » être bien dans ce corps et apaisée dans ma tête ! alors j’ai lu le bouquin de Zermati (que j’ai acheté en lisant tes posts dessus qui m’intriguais). Et ça fait quelques semaines que j’essaie de zermatiser. Il y a des jours où j’y arrive sans problème, je m’écoute, je suis mes envies, des jours où je mange peu (non pas par restriction mais parce que la faim n’est pas là) et d’autres où je mange plus parce que j’ai faim tout simplement. Et puis il y a les moments où zermater reste encore difficile pour moi, les week-ends, les soirées entre amis, les moments où la bouffe est à profusion sur la table et que je salive avant même d’y avoir goûté, et que je me goinfre au lieu de manger à ma faim. Mais clairement, même si je culpabilise encore quand je fais ça, je sais, et tu as complètement raison, que ce n’est pas un échec, c’est un apprentissage, qui est long, qui prend du temps, qui est à l’image de mon parcours, mais ça viendra ! Ca fait du bien de voir des gens « vrais » qui ne post pas que des photos de tomates cerises et qui dévoilent leur « travers » qui finalement sont juste des moments normaux dans une vie normale qui n’est pas faite que de repas « healthy » et de sport à volonté ! Bref, je t’ai écrit un roman, mais tout ça pour te remercier pour tes partages !! 🙂

    1. Hello Claire
      Deja waouhhhh quel belle perte!!

      Ensuite je te comprends, j’ai perdu moins mais pourtant j’ai l’impression que nos parcours sont similaires : restrictions/craquages/envie/vrai plaisir…
      Alors rassures toi pour jean phiphi ça prends du temps, ce n’est pas simple mais sans sen rendre compte ça marche quand on s’y attends le moins!
      Des bisous

      1. Oui complètement, ce n’est pas évident, mais je suis prête à reprendre quelques kg si ça me permet d’être aussi bien dans mon corps que dans mon esprit sans interdits alimentaires et sans culpabiliser au moindre morceau de chocolat ! D’ailleurs, me voilà lancée sur linecoaching depuis 2 jours, plus que prête même hahaaa ! Oui nos parcours sont similaires, je te suis sur IG depuis un moment et sur ton blog, et pour la première fois je te réponds, parce que je me retrouve dans ce que tu écris, dans cet état d’esprit de « torturé » de la bouffe ! 😉 et franchement tant mieux si tu as perdu moins, 60kg p….n que c’est looooooooooong à perdre ! 😀 Merci pour ta réponse en tous cas 🙂

  8. ca fait du bien ce genre de message/post ! Je suis exactemet comme toi, je pête le feu dès que mon poids descend, je me sens telle une bombe me permets des choses courtes etc..et dès qu’un pet de travers se profile (elle est pas top cette expression mais j’assume lol), bam kitkat chocolat, pleins de trucs dégoulinant (pff de toute façon foutu pour foutu !) et puis après on culpabilise à mort ! du coup bah ..qu’est ce qu’on fait quand on a pas le moral, on recraque ! rebam ! jusqu’au moment où l’on se dit qu’il est temps de se reprendre en main … Alors oui que je te comprends …
    ce post me fait réellement du bien, me réconforte, et m’encourage à me reprendre en main dans cette période de doute ! Merci Ely d’être « normale »
    Bisesbamboum

  9. Merci pour ce post ! Je me retrouve tellement dans ce que tu racontes. J’ai fait tellement de régimes, de yoyo, de « foutu pour foutu » … alors merci ! J’ai eu un accident, j’ai pris du poids et je comprends mes erreurs maintenant. Je fais du sport dans la limite de mes capacités et mange plaisir. Je ne voulais pas vraiment parler de moi mais finalement ça fait du bien de voir quelqu’un qui galère de la même manière et pas ces filles parfaites qui semblent n’avoir eu aucuns problèmes pour avoir un corps magnifique ! Bref encore une fois ton article touche et parle vrai ! Donc merci.

  10. Le voilà je l’attendais cette article! Voilà quelqu’un enfin sincère, qui assume tout ce qu’il y a derrière ces fameux avant/après. Toutes ces fitgirl qui ne montrent que ce qu’elles veulent pour bien démoralisé les autres dans leur perte de poids ceux là j’ai arrêtais de les suivre depuis un bon bout de temps. Instagram nous montrent vraiment ce qu’il veut, et nous entraîne vers le mauvais chemin si on se laisse tenté par ce qu’on voit et ce que les autres font. C’est pour ça que je continue à suivre uniquement les personnes comme toi, qui assument et qui sont sincère. Je ne me compare qu’à moi-même et je prend un tel plaisir à faire tout ce que je veux en sport. J’ai compris une chose, c’est que je profite enfin de la vie et que j’assume pleinement ce que je fais et ce que je suis et je pense que sans personne comme toi, je n’y serais pas arrivé, alors je te remercie mille fois, mille merci ! Je te souhaite une jolie journée et reste comme tu es vraiment

    1. Hello marine!

      Merci a toi pour ce comm, je pense que tu as tout compris : instagram est une vitrine, et au meme titre que les magasins, on montre le meilleur de la collection…
      Bonne route vers la vrai vie meuf

  11. Merci meuf pour ton avant/après tellement sincère ! Dans chaque démarche, dans chaque changement, chaque objectif que ça soit pour le poids, mais aussi dans le domaine personnel, professionnels ou sportif on voit souvent le point de départ puis la réussite. On ne parle/voit rarement de se qu’il y a entre les deux. … Bref merci d’être VRAI

  12. J’aime ce post rempli de réalisme.
    On a pas le même parcours mais je pourrai aussi poster un avant/après bien choquant. J’ai repris plus de 20 kilos, je me suis sortie de l’anorexie. Mais ça m’a pris 4 ans. J’ai fait le yoyo, jouant avec ma vie.
    Aujourd’hui je cherche juste mon équilibre, je fais encore des erreurs, je doute mais grâce a toi et tes selfies trio, je suis sur qu’un jour je trouverai mon équilibre et que je serai heureuse 🙂

  13. Merci Ely pour ton article Tu as tout dit… Tu me remotives… Et surtout tu m’apprends qu’en effet on est pas seule

  14. Merci merci merci Ely !!
    Ce post tombe tellement bien. Je me suis lancée dans une reprise en main en juillet 2015, aujourd’hui j’ai perdu 10kg. Mais depuis une ou deux semaines j’ai plus de mal, moins de motivation … Et ton post me rassure sur ma capacité à rebondir. Oui en ce moment je suis stressée et forcément j’ai plus de mal. Tes récentes réflexions sur ton parcours sont très instructives et je m’y retrouve un peu. Merci pour ta sincérité et ta simplicité qui me touchent.
    Keep going Elykilleuse 😉

  15. Hello Ely 😉

    Je commençais à participer à ton petit concours du jour quand je me suis aperçue que ma  » petite participation » se transformait en racontage de ma vie ;- )
    alors je  » copie/colle ci dessous le premier message que j’allais commenter mais ici … j’ai envie de te raconter mes déboires  » kilorifiques 😉 mais finalement ce concours n’était ni le moment ni le lieu 😉 alors je l’ai raccourci et simplifié …

    Moi, je t’ai connue via Instagram, mais en fait , finalement , par le plus grand des hasards au tout départ ! J’ai vu une photo de toi dans  » découvrir  » … …
    une photo devant ton miroir, ça m’a interpellé, puis je suis allée voir ton compte, puis je me suis  » quelquepart » reconnue en toi alors cela m’a amusé et plus encore je t’ai trouvée extra !!!!!
    oui , extra, parce qu’en fait, en plus d’être en admiration devant ta force de caractère, en admiration devant tes résultats, je trouve que tu écris extrêmement bien, j’aime ton humour, ta façon de faire passer ce que tu ressens, tes coups de coeur, tes coups de gueule !
    Je me retrouve en toi et j’aime ça finalement ! … … mais bon oui j’avoue … avec quelques années de plus que toi 😉 ! J’ai 41 ans bientôt 42 mais bon en dehors du fait que j’ai eu 3 enfants (19, 16 et 10 ans) j’ai l’impression d’avoir toujours 30 ans !
    Je crois que j’ai commencé à faire mon premier régime à l’âge de 19 ans alors que le  » surpoids  » était présent depuis la puberté ( 11 ans et demi), ma mère a passé sa vie à faire des régimes et je crois qu’elle m’a donné ce méchant virus … … alors comme une « killeuse » au top a dit un jour, dans un de ces billets, je n’ai jamais eu de surpoids au point d’avoir des problèmes de santé, jamais eu de moqueries ou de  » gros » problèmes à cause de ça, juste une image dans le miroir qui ne m’a JAMAIS plu, juste une folle envie de rentrer dans un 38, alors que j’ai tourné toute ma vie autour du 40 parfois 42, certaines/certains penseraient que c’est puéril et idiot, que d’autres ont bien plus de problème de poids que moi, ça a été pourtant ,pour moi, une souffrance réelle ces 25 dernières années, je suis gourmet mais aussi très gourmande, je crois que ce défaut aura été mon plus grand plaisir et ma plus grande source d’angoisse finalement 😉
    A l’âge de 15 ans 64 kilos
    A 19 ans 64 kilos,
    A 23 ans, quelques semaines après ma première grossesse : 52 kilos,
    A 25 ans et deux merveilleuses petites filles : 65 kilos,
    A 26 ans et une séparation :54 kilos , bronzée, superbe 😉 et enfin un espoir de connaitre le bonheur ;-),
    A 27 ans … j’ai rencontré ( comme tu dis si bien 🙂 Zhom <3… non THE Zhom of my life <3,
    puis … les années passent, le bonheur s'installe et les vilains kilos disgracieux s'installent aussi,
    37 : 3 enfants et 70 kilos c'est l'horreur , je ne me reconnais même pas dans la glace, c'est le visage d'une autre, je décide de m'y mettre cette fois pour de bon , Dukan passe par là, je perds 12 kilos en 4 mois et puis un mariage où je me dis " à bas les privations " ! et là , je " replonge" 6 mois après et jusqu'en … 2013 je suis à 68 kilos.
    Le 30 décembre 2013 ma " deuxième naissance" après un accident de voiture terrible ce jour, je fais 1 mois d'hôpital, 7 mois de convalescence à la maison, je suis une miraculée heureuse, certes, mais une miraculée avec des cicatrices
    (sous les vêtements ouuuuf)et ces kilos en trop qui me collent à la peau; bref 2015 , je me reprends en main, cette fois ce sera " régime " Karro , une sorte de Dukan (mais à la sauce Karro qui accepte les protéines les légumes mais pas les féculents) et je reperds 10 kilos tranquillement en 9 mois, la cellulite s'était bien cachée toutes ces années mais là elle est presque fluorescente tellement on ne voit que ça ! … mais ça ce n'est pas bien grave, vilain, mais pas bien grave…
    Je suis heureuse comme je ne l'ai jamais été, un mari formidable ( ça compte !), des vêtements que je gardais dans les cartons toutes ces années parfois neufs , achetés, offerts, parfois même jamais portés et que je peux enfin enfiler et dans lesquels je me trouve BELLE ! Je voulais au départ atteindre les 55 kilos c'était mon "but" mais tans pis , je nesemble pas descendre plus bas alors 58 kilos ça me va très bien, c'est le poids à partir duquel je commence à me sentir bien !
    Je me trouve enfin belle ( malgré les cicatrices invisibles habillée 😉 et la cellulite) je m'habille, apprends à aimer le shopping et me sens BIEN !
    Et puis Noêl, les fêtes arrivent , je prends 3 kilos en deux semaines donc en 2 repas "festifs", je suis honteuse mais je ne fais plus vraiment attention alors 4 kilos viennent s'ajouter depuis, je ne me sens plus " légère" comme il y a quelques semaines, j'ai cette impression de TRAINER mes 7 kilos avec moi, sur la vingtaine de pantalons que j'avais dans ma penderie et qui m'allaient tous , je peux aujourd'hui véritablement en enfiler 5 pfffffffffffffffffffffffffffffffffft .
    Du 24 avril au 1er mai des jolies vacances pluvieuses au Pays-Bas en famille se profilaient alors impossible de ne pas en profiter aussi pour tester les merveilleux mets qu'il aurait été possible de goûter mais depuis le 02 mai … ça y est je reprends le chemin de la diététique et cette fois , parce que malheureusement je ne suis pas aussi sportive que tu l'es devenue ( et ne le serait jamais ces dernières années ( avant l'accident , j'ai bien fait 3 ans d' aquagym et deux ans de remise en forme " pépère " dans un petit club de campagne mais rien de plus), je ne peux pas compter sur le sport mais juste sur ce qui compose mes assiettes, mais oui la motivation est là ( enfin je crois … pourvu que ça dure) !!!!( même si j'avoue si, sur le principe j'adorerai "Zermatiser" je pense que je pourrai plus facilement " après" une fois débarrassée de ces vilains 7 kilos en trop ! avant, cela me parait encore un peu dur 🙁 … j'ai hâte … hâte de les refaire ces 58 kilos,j'y crois! mais cette fois il va quand même falloir la trouver la solution pour que ça ne bouge plus !!!!

    1. Je ne pouvais pas rester sans voix face a ce comm’
      Alors tu as un parcours similaire au mien sur le yoyo!
      En revanche, pas de marmots pour moi ni de miraculée (heureuse de lire une miraculée heureuse et amoureuse) alors oui il faudra zermatiser quand tu le sentiras…peut etre que ce sera ton moyen de conserver sereinement ce 58kilos quand tu l’atteindra.
      Des bisous
      Ely

  16. J’ai suivi ton insta mais trop tard pour moi, je sors d’anorexie, ça a commencé après un grave accident de voiture, ou à 79 kilos je me trouvais « grosse et moche », j’ai commencé à arrêter les sodas, me mettre au sport, culpabiliser de manger des gâteaux, du gras, décrypter les étiquettes, ça s’est installé petit à petit, en novembre je pesais 71 kilos, j’avais pas fait une superbe descente, après je n’ai plus eu d’appétit…. 4 Janvier 56 kilos… la plus grosse erreur de ma vie….. Malnutrition sévère avec ses conséquences terribles…… L’alimentation c’est un sujet délicat, c’est beaucoup dans la tête mais aussi à cause du regard des autres….

  17. Votre histoire est très belle. Nous savons tous que le voyage n’a jamais été facile. Il y a beaucoup de choses qui pourraient vous arrêter avec vos objectifs. Mais heureux que vous les avez tous faits. Félicitations pour l’excellent travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *