Voila encore un post que vous avez sollicitez, et comme je suis bien bonne, je réponds a vos attente, ô vous mes followers chéris et bienveillants.

 

Alors la récupération passe par différent point, que je vais donc aborder un à un dans cet article.

Bien sur je ne suis ni kiné, ni ostéo, ni médecin (ah non le nombre de followers n’offre pas des diplômes de médecin ou de diététicien les gars…à noter hein !)

 

Le repos

Première étape et pas des moindres, qui va de paire avec mon article sur le sport et les blessures.

Il est avant tout primordial de s’écouter et d’écouter quand notre corps nous dit stop !

 

Rangez votre égo et ne pensez pas court terme mais long terme !

 

Parce que oui une bonne récupération commence par une bonne écoute de son corps. Savoir ne pas faire l’entrainement de trop.

On conseille en générale au minimum 1 jour off par semaine, moi je vous dirai que ça dépend de chacun et du moment.

Par exemple, pendant le Redcarpette (tapis rouge… je vous laisse faire le déduction) et bien je suis plus fatiguée et je vais donc adapter mes entraînements et mon repos.

Il ne faut pas rester figé dans un modèle, il faut savoir s’adapter a sa santé, son niveau, et son corps.

 

La récupération active

Une autre sorte de récupération dite « active », contrairement à celle au dessus on ne va pas juste squatter le canapé, on peut faire du sport.

Le principe est simple, on oxygène les muscles, on décrasse avec une activité douce entre 15 et 30minutes.

Vous pouvez le faire sur le vélo, un footing, une marche, une séance de yoga douce.

Le but est de ne pas en avoir !

Moi par exemple après un Run si le lendemain je veux faire une récupération active, souvent 30minutes de vélos a allure calme, pour « dérouler les jambes » et « décrasser ».

Pour les détails, j’ai trouvé un article bien écrit ICI

Les massages et huiles

 

L’huile d’arnica

Huile de chez Weleda la plus connue

Là, c’est la partie la plus cool enfin surtout l’huile !

La plus connu des sportif c’est l’huile d’arnica.

Le but bien se masser, au calme dans le canapé, pour bien faire pénétrer l’huile qui est un parfait antidouleurs.

Elle a d’autres vertus et peut être également pris sous forme homéopathique.

 

Le foamroller : massage piquant

Tapis de Yoga : BAYA FRANCE

Acheté chez Maxence Healthy Life Lille

 

Vous pouvez trouver sur Google plein de position à faire avec le Foam Roller.

Il sert à détendre les contractures musculaires, le mieux étant de rester 30 secondes par zones et ensuite c’est vous qui jaugez l’intensité de la pression en fonction de votre ressentis.

Je vous préviens de suite ce n’est pas cool du tout mais c’est parfait pour bien masser.

 

Nos masseurs manuels

Outils de massage trouvé sur Amazon

Yoann est un fan des massages, et avec tout le sport qu’il fait il a une grande consommation d’huile et aussi quelques gadgets.

Le rouleau manuel ou encore la poignet massante.

Tout les deux servent à décontracter les muscles, leur prise en main et plus simple et moins douloureuses que le Foam Roller (Sauf si comme Yoann vous n’y allez pas de main morte)

De L’eau

Et bien oui, ça ne coute rien, c’est facile, pratique mais pas hype et pourtant ça marche.

De façon générale il faut boire, parce que si vous faites du sport vous transpirez et si vous perdez de l’eau il faut donc en remettre dans le moteur.

L’eau permet aussi une bonne élasticité de la peau, un teint plus lumineux et aide à la récupération.

Pour le sport je laisse parler une pro :

« En ce qui concerne le sport, il faut commencer l’hydratation dès le début de l’épreuve pour éviter l’installation de la déshydratation, poursuivre pendant, et bien s’hydrater après la fin de l’épreuve pour l’élimination des déchets liés à la production d’énergie » explique Jocelyne Stevani, Docteur en nutrition.

 

Alors buvez les gars, personnellement je ne compte pas, entre le thé, les tisanes et l’eau.

Je ne me force pas, comme pour le reste, je bois quand j’ai soif.

 

Alors voila, j’espère que cet article vous sera utile et n’hésitez pas en commentaire à me proposer des sujets qui vous intéressent.

Si je suis inspirée et motivée je les ferai avec plaisir.

2 thoughts on “Sport et récupération

  1. Moi j’essaie de me tenir à un jour de récup obligatoire… mais parfois je sens quand même que j’en demande trop et j’ai du mal à canaliser le trop plein d’énergie !!! pas toujours difficile de se freiner …

  2. Merci pour ce bel article très intéressant ! J’ai toujours été assez curieuse pour ce qui est la foamroller. A l’occasion je testerai !
    Mais il faut d’abord que je me remette un peu au sport. Avant, j’étais grande sportive et j’ai un peu « abandonné » et maintenant l’envie de m’y remettre est hyper présent, mais j’ai une grande fatigue (sans aucune raison, prise de sang nickel etc) mais là, je me demande si me remettre progressivement au sport ne me ferait pas le plus grand bien, à méditer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *