Régime, les produits miracles AKA « Le revers de la gaine »

 

Parmi les nombreux gadgets que j’ai achetés pour perdre du poids, affiner ma taille, éliminer ma cellulite, il y a la fameuse gaine minceur décliné en mille couleurs, a porter pendant le sport ou même dans la journée.

Un vestige de mes années FitGirl que j’ai pourtant décliné en panty de sudation et ceinture de sudation.

Un vestige à 80 balles qui rouille mais pas que…

 

Alors bizarrement, contrairement aux nénettes des fameux avant/après que les revendeurs de cet outil de torture utilisent, contrairement aux avis des influenceurs de l’époque, je n’ai pas perdu mes poignets d’amour, je les ai plutôt maltraités et elles me l’ont fait savoir

 

J’ai donc suivi les instructions, et j’ai porté ma fameuse gaine (enfin une fois que j’ai réussi à la fermer sans me faire un pinçon de bourrelet) je l’ai porté pendant mes séances de sport, vélo/course à pied/ BBG/ Step et j’en passe.

Chaque jour pendant mes séances je l’avais, elle m’empêchait parfois de faire certains exercices tellement j’étais comprimé (ceci explique peut-être pourquoi mon cerveau n’était pas irrigué et n’arrivait pas à réfléchir)

 

Enfin bref, je n’ai vu aucun changement à part celui d’être marqué à vie.

La compression de la gaine sur mon corps, a provoqué des problèmes de circulation sanguine, ce qui a provoqué ensuite le claquage de petits vaisseaux dans le bas du dos (magnifique complément a mes tatouages)

 

Même chose sur mes cuisses, j’ai déjà des problèmes de circulation et le port du panty de sudation n’a rien arrangé, me voila zébrer à vie pourquoi ? Pour avoir voulu optimiser mes efforts ? Pour avoir manqué de patience ? Pour avoir cru que 80 balles changeraient mon corps ?

Alors oui en retirant la gaine/le panty, l’aspect de votre peau est plus agréable, la cellulite semble moins présente et vous avez transpiré, mais une douche, une bonne hydratation et un bonne nuit font tout repartir à zéro.

Aujourd’hui si j’ai appris a accepté ma cellulite (puisque comme à peu prés toute la femme, j’en ai aussi) j’ai aussi dû apprendre a aimer cette peau marquée par mes erreurs, ces cuisses blanches et violettes, ce dos veineux.

Oui j’ai essayé de les faire piquer chez un spécialiste mais ça na rien changé (et ça m’a fait extrêmement mal) alors comme une cicatrice qu’on garde d’une mauvaise chute, je garde mes petites marques sur le corps, l’occasion d’illustrer mes propos et je l’espère de vous éviter cette perte d’argent et de temps.

 

Prochain article : Les thés minceurs

4 thoughts on “Le revers de la gaine (de sudation)

  1. Wouaw, je ne m’attendais pas à un tel effet négatif ! Je vois certaines personnes qui l’utilisent, mais qui sont déjà assez fines au final. Je n’ai jamais eu l’envie non plus d’en acheter une car je fais du sport, comme toi, pour le plaisir, je fais ce que j’aime et au moment où j’ai envie de le faire et non pas pour atteindre un modèle physique. Et si je fais du sport, c’est pour la performance, me sentir plus stable, plus solide, plus forte, avoir un meilleur équilibre (quand je fais du Yoga par exemple), les abdos, je m’en fou de les voir, tant qu’ils sont là et protègent mon dos !

    Bref, mais je me pose certaines questions quand même par rapport à ton article, sans jugement ni critique évidement, juste, je ne sais réellement pas.

    Est-ce qu’il y a des tailles pour les gaines ? La tienne était-elle adapté ? (Désolée, j’espère que la question ne te vexera pas, ce n’est pas dans l’idée, mais si par mégarde, elle ne l’était pas, peut-être que les effets néfastes n’auraient pas été tel ?)

    En tout cas, merci pour ton témoignage, ça m’a touché !

    Belle soirée 🙂

    Sara

    1. Oui en effet i y a des tailles que tu définis en prenant ton tour de taille, malheureusement elle est bien adapté et l’objectif est bien de comprimer :/

      Belle soirée à toi et ne t’inquiètes pas je ne suis pas véxé par ta question 🙂

  2. Aie aie aie je compatis ! j’avais essayé de perdre avec des machines de palper rouler qui m’ont fait des vergetures…alors bon parfois il vaut mieux ne pas s’acharner contre nature !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *