Un article transparent, sur ce qui attise les convoitises : les partenariats

 

Quand l’agence de communication REECH avec qui je collabore depuis un moment m’a proposé de parler de notre relation, je me suis dit que c’était l’occasion de faire carrément un article du blog pour parler des partenariats en toute honnêteté.

 

Les partenariats c’est quand une marque te propose contre un post/article du blog/ story de t’envoyer un produit (avec ou sans rémunération)

 

Quand on en a pas, on se dit « pfff toutes des vendues les influenceuses »

Quand on commence a te contacter, tu te dis « oh bordel GRATUIT??? Nan mais genre, vraiment GRATUIT » et tu entends la chanson de Enrico Maçias « donnez donnez, donnez, donnez donnez…. »

 

Ensuite il y a plusieurs camps, celles qui se laissent parfois happer par les partenariats, multiplie les collaborations, inonde leur feed de pub et de codes promos, quitte a en oublier le fond…

Il y a celles qui trouve les Nike parfaite le lundi, les Asics tellement confort le mardi et franchement les Reebock y’a rien de mieux le samedi, on s’y perd, on les suit pour les jolies photos qu’on peut enchaîner car elles sont souvent suivi d’un post plus petit que le nombre de hastag.

Et puis il y a celles qui apprécient les collaborations mais gardent en tête que c’est un plus pas une fin en soit.

 

 

Comment?

 

Partenariat Feel Activ X Reech

 

Tu peux être contacté de différentes façons, par mail, Message privé, mail ou via une agence de communication qui met en lien les influenceurs et les marques, tel que REECH.

 

Pourquoi?

Partenariat avec BELAMBRA 

 

EN fonction des marques, cela peut varier, certaines te demandent un post instagram/article de blog et/ou avec une story.

Souvent il faut partager des hastag prévu pour la campagne de pub, taguer la marque.

Certaines marques vont plus loin en proposant des textes déjà rédigés, des liens a insérer, ou des consignes bien précises.

 

 

Contre quoi?

 

Partenariat Tomtom Sports

 

Alors en fonction de votre nombre d’abonnées la contre partie change, ça va du simple produit gratuit à la rémunération.

Du code promo souvent rémunéré par une commission sur les ventes, à la rémunération aux clics ou aux ventes générés, (personnellement quand je partage un code je refuse la rémunération qui va avec, trop chiant a déclarer aux impôts).

 

Après il y a aussi la rémunération par campagne, par exemple grâce à ce type de partenariats, je peux toucher entre 200 € et 2000 € pour une campagne (ensuite il faut déduire 30% de l’URSSAF pour les autoentrepreneur)

C’est complètement fou, j’ai déjà gagné plus pour un post instagram, un article du blog et une story réuni qu’en travaillant 1 mois entier au boulot!

 

 

Et après?

Nouvelle Hoka One avec Feel Activ

 

Soit c’est un One SHot et une fois la collaboration faites, tout s’arrête, soit le feeling passe bien et les collaborations peuvent continuer avec la marque en question.

Par exemple, suite à une opération avec FEEL ACTIV pour un jeu concours organisé avec REECH, le site m’a recontacté pour collaborer ensemble sur le long terme.

Je ne suis pas rémunéré, mais ils me suivent et m’équipe pour mes différents projets, comme par exemple le Rallye des Gazelles.

 

Equipement pour le Rallye des Gazelles par Feel Activ

 

 

Mes 3 règles d’or

 

Partenariat avec Run In Mont Saint Michel

 

Il m’est arrivé de ne pas les respecter, appâter par la gratuité et je l’ai toujours regretté, alors voici mes 3 règles pour accepter un partenariat:

  • Le produit ET la marque doivent correspondre à mes principes, par exemple je n’accepterai pas un partenariat pour Mc Donalds ou Coca Cola, même s’ils m’offraient un super voyage en Islande, car ça va a l’encontre de mes valeurs.

 

  • Je dois pouvoir en faire un post naturel, et c’est là où je n’ai pas toujours respecté cette règle. C’est à dire, que je dois pouvoir en parler sur instagram sans me forcer, par exemple j’ai déjà accepté des partenariats pour de la bouffe, mais au final je n’ai pas fait de post, car sauf gros coup de cœur, ce ne sont pas des produits que je prends en photos ou que j’aime mettre en lumière sur IG, je ne suis pas blogueuse culinaire et quand je fais un post de ce type, je ressens que ce n’est pas naturelle pour moi, alors je l’ai refuse à présent, même si j’aime les produits.

 

  • Est ce que j’achèterai le produit? En gros, avant de vous présenter un produit est ce que moi même je l’achèterai? Il m’arrive régulièrement d’acheter des produits suite à mes propres partenariats, par exemple Sloggi m’a envoyé un ensemble de sa nouvelle collection ZERO FEEL, je l’ai adoré, alors j’ai racheté un ensemble à mon Leclerc en faisant des courses. Voila c’est un produit que je vais vous recommander.

Bien entendu il y a des choses qu’on m’a offert via des partenariats, que je ne peux pas me payer avec mon salaire. Je ne porte pas de jugement de valeurs sur les cadeaux qu’on me                  propose, car je ne connais pas le budget de mes lectrices, et soyons honnêtes quand on m’offre une montre de running a 300 balles, que je vais utiliser, que j’aurais adorer acheter, je ne dis          pas non.

Le tout c’est surtout de se dire « ok est ce que j’accepte parce que c’est cher ou parce que si j’avais le budget je l’aurai acheté? »

 

Collaboration régulière avec BV SPORT

 

 

Suis je une blogueuse?

Collaboration avec SLOGGI FRANCE

 

J’ai un blog je suis donc une blogueuse, une blogueuse pleine de fautes mais une blogueuse quand même.

EN revanche, quand on me demande pourquoi je n’en vit pas, ma réponse est toujours la même : je veux rester libre de mes choix.

Aujourd’hui, mon loyer, ma bouffe, mes charges et impôts sont couverts par mon salaire (je travaille à temps pleins dans la même entreprise depuis 9 ans).

Ceci me permet de refuser en toute sérénité, de promouvoir du thé minceur, des compléments alimentaires, et les milliers d’euros qui vont avec, on m’a en effet déja proposé plus de 3mois de salaires pour promouvoir des produits minceurs.

Alors il m’arrive de demander en revanche qu’on me rembourse mes jours de congés, car quand tu bosses, participer a des événements presses, voyages, cela demande souvent de poser des jours, alors pour me permettre de poser des jours sans solde, je demande parfois à ce que l’on me paye ma journée sur la base de mon salaire, ni plus ni moins.

ça me permet d’allier mon travail de blogueuse et celui d’employé sans que l’un m’empêche de profiter de l’autre.

 

 

Voilà, un article en toute transparence sur les partenariats qui déchaîne les passions, les envies, les questions.

Je ne dirai qu’une chose : ne faites pas ça pour ça, en gros ne créé pas un compte instagram pour avoir des cadeaux, ça se ressent, et au fond, instagram ou un blog, vous apportera beaucoup plus si vous y mettez du coeur et de l’envie.

Dans tous les cas, soyez vous même, acceptez de collaborer avec des marques ne doit pas vous mettre mal à l’aise, ne le cachez pas, les gens ne sont pas bêtes.

Comme je le dis souvent, faites les choses avec sincérité c’est ce qui vous permettra de rester en accord avec vous même, et ça vaut tous les cadeaux du monde.

10 thoughts on “Partenariats, réseaux sociaux et agence de comm

  1. Merci pour cet article plein d’honnêteté !
    Ça change de la vie rose H24 et des « coups de cœur » répétitifs des blogueuses.

    Je n’ai eu qu’un seul partenariat jusqu’à maintenant grâce à mon blog et j’ai adoré ! Ça correspondait totalement à mes principes et mes goûts (Herbs&Co), et je me suis tout de suite imaginée faire ça toute ma vie, mais bien sûr ce n’est pas possible ^^.

    Et je te rejoins sur ce point : le plaisir reste là parce que c’est fait par plaisir !

    J’espère avoir d’autres occasions comme celles-ci cela dit =).

  2. Un plaisir de te lire sur Instagram toujours plein de sincérité (c’est comme cela que je le lit) encore plus de plaisir à lire ton blog! Un grand merci

  3. Bonsoir,
    Merci pour cet article plein de franchise.
    Je te suis sur instagram depuis plusieurs mois et j’adore ce que tu fais et le message qui te transmet à tous tes abonnés.

  4. Tres chouette article!
    Merci pour la transparence dont tu fais preuve!
    Ca fait un moment que je te suis, je vais, je pars, je viens… je pioche ce qu’il y a à prendre pour moi!
    Bravo pour ta réussite! C’est tellement dommage qu’il n’y ait pas plus de vrais comptes et de vrais partages sur Instagram…

  5. Bonjour!
    Premier commentaire ici pour moi! Meme si je te suis via insta depuis bien longtemps 😉
    Je reagis ici parce qu il y a 1 an et demi nous avons pris un chien ( le lien avec ton post va arriver hahaha) et comme ma joie etait immense, l envie de la partager est passee par mon facebook! Ou j ai vite senti une grosse saturation de mon entourage 😀
    J ai donc cree pour desaturer mon compte, un compte insta pour mon chien!
    Ou je partage sa vie, son oeuvre !
    Et hier elle a eu une demande de partenariat!
    J imaginais pas que ca pouvait arriver!
    J ai donc comme toi, etudie la demande, ethique etc… j avoue que ca fait un drole d effet meme si c est pour des croquettes mais c est important aussi pour moi de partager des choses que j aurais aussi achete si j y avais pense ou eu l envie !
    Merci pour ce post tres instructif!
    Caro

  6. Hello … je me reconnais une fois de plus dans ces lignes que j’aurais pu écrire…je commence tout juste à recevoir des partenariats et il est parfois difficile de garder la tête froide mais comme toi je tiens à garder ma liberté d’experssion et à ne surtout pas promouvoir des produits contraires à mes valeurs !

  7. Ca fait plaisir de lire ce genre d’article direct et honnête ce qui manque la plupart du temps 🙂
    3 mois de salaire pour un produit minceur, certains n’ont pas froid aux yeux !

Répondre à Ely Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *