Nouvel article sur les petits avantages quotidiens de la vie de Zermatienne

Avant si on me proposait un dessert, où si je laissais une viennoiserie pas très loin, je ne partais pas sans la manger.
Je l’appréciais mais surement pas à sa juste valeur.
La dernière fois, j’ai commandé une délicieuse salade quinoa feta/olive chez SOOCHEF (Infos ici) que j’ai accompagné d’un dessert : duo de verrine crème de marron/ spéculoos et chocolat avec 3 meringues.

imageimage
Après avoir mangé cette salade, faite avec des produits frais, goûteuse et généreuse (oui j’insiste mais c’est important).
J’ai gardé les petits desserts pour le gouter…

Le goûter approche, un petit creux vers 16h mais l’envie de ces verrines n’est pas la.
Bizarre non faim mais pas envie de chocolat ?
Pourtant le chocolat se mange sans f(a)im ?
Et bien NON, j’ai faim mais ce repas riche en goût  de ce midi a satisfait pleinement mes papilles et mon cerveau.
Alors qu’avec un repas insipide ou répétitif, ce serait sûrement bien différent !

 

Donc au gouter, j’ai pris mes amandes habituelles qui ont satisfait ma faim, je n’ai même pas mangé mon 2eme snack (pain et beurre de cacahuètes) !
La gourmandise aurait pu me faire manger les verrines, mais j’ai compris, grâce à Gégé (Apferdorfer) que si je les mangeais demain après ma gamelle moins goûteuse que le petit plat SOOCHEF, je les apprécierai 2fois plus !
Je réitère l’experience avec un poulet curry, lait de coco et riz de chez SOOCHEF (n’etant pas une grande cuisinière, cette appli me sauve la vie) et un crumble fruits rouges:

imageimage

Pour me faire plaisir, en GégéTisant pour voir si la satisfaction de mes papilles saura mettre un terme à l’appel de la bouffe…

La réponse est une fois de plus : OUI
Alors varier vos repas, plutôt que de la crème allégée, utilisez de la vrai crème fraîche bien goûteuse, plutôt que fromage light, appréciez un bon bout de camembert crémeux…

Vous vous apercevrez bien vite que le fait de mettre du goût dans vos plats, vous permettra de les apprécier plus longtemps et donc d’avoir moins d’envie le reste de la journée ! Et ça je l’ai appris grâce au livre « Mangez en Paix » de Gérard Apfeldorfer.

(photos de l’article : @novafrenchie sur instagram)

5 réflexions au sujet de « Le jour où j’ai appris la gourmandise rentable »

  1. C’est tellement vrai! Depuis 3 mois que je suis suivie par une diet, j’ai INTERDICTION FORMELLE de manger des aliments allégés, et j’ai droit à une portion de fromage tous les soirs (celui que je veux, pas le carré frais 0% hein).
    Le beurre du matin doit être un beurre doux classique, pas allégé ni rien! Ca faisait 7 ou 8 ans que je me gavais de Bridelight, j’avais presque oublié le goût du vrai beurre!
    En ettandant, j’ai perdu 3.5kilos certes c’est pas un kilo par semaine, mais je mange des aliments qui ont du goût, des aliments VRAIS.

    • Oh le gout du vrai beurre! Le truc que beaucoup de regimeuse ont du oublier.

      Jolie perte mais surtout bel etat d’esprit, tu iras loin.
      Ely

  2. Coucou ça me fait penser à ma période dukon ou je fantasmer sur des pâtes au beurre . Mais quel régime à la con bel article ely

  3. Encore et toujours fan !!!!!
    (Non je ne suis pas une psychopathe !!!!!!!! ahahhaahaha )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web