Oh merde, je ne sais pas a quoi va ressembler cet article, je ne sais pas qu’elle tournure il va prendre, je sais juste que les mots fusent dans ma tête, j’ai les yeux qui brillent et les mains mouettes (oui ça se dit hein)

Je ne sais pas par où commencer, je ne sais même pas ce que je vais vous dire, enfin si je vais vous dire JE T’AIME-je t’aime toi-et toi aussi-et toi la-bas-je vous aime pour tout ce que vous êtes aujourd’hui.

J’ai mis du temps-29ans- pour apprendre à m’aimer, il m’a fallu quelques commentaires pour vous aimer VOUS.

Je suis submerger par cette avalanche de love, mon cerveau n’a ni queue ni tête, mes pensées vont dans tout les sens, mais il fallait que je vous le dise maintenant :MERCI

Lorsque j’ai écris ce post instagram qui fait parler de lui, je revenais de mon weekend de bloggeuses hypes.

https://www.instagram.com/ely_killeuse/?hl=fr

Lors de ce weekend organisé par la marque Anita j’ai testé leur soutient gorges (soit dit en passant géniaux pour les gros nichons ou les petits nichons rabougris comme moi) je me suis mélangée a une quinzaine de bloggeuses sportives méga-canons.

Je n’ai pas ressentis de différences, je me sentais bien, à ma place, je n’ai eu aucun mal à me mettre en soutient gorge pour être shooté par la bloggeuse (supercanon) LECANARDIVRE.

Et puis j’ai vu les photos, les photos prises lors de l’événements, et celles de Christelle.

Le soir dans ma chambre, coup de blues loin de mon mec (super canon aussi @yoann_tri ) je me suis senti bien seule, moi et mon bout de gras.

J’en ai parlé aux filles (Amandine Pauline et Christelle) mon impression d’être :

« une fitgirl qui a mangé une autre fitgirl »

Est-ce le manque de wifi ou ma sensation de mal-être qui a joué, mais bizarrement je n’ai pas publier de photos de moi durant le weekend…

En rentrant a la maison, je me suis senti mieux, mon homme, son regard amoureux son « je suis fière de toi » ont envoyé valsé mes doutes.

Finalement les photos ne sont pas si dégueu, je suis comme ça, c’est moi tout entière, et puis je n’ai jamais été aussi bien dans ma peau, pourquoi des photos remettraient en question un état d’esprit ?

Je n’ai pas réfléchis en enlevant mon t-shirt (juste mon t-shirt hein) devant les filles, je n’ai pas réfléchis sur le ring face a la magnifique Cristina Hammer, je n’ai pas douté de moi face aux autres nanas alors pourquoi une image changerait ça ?

Je suis bien, je suis heureuse, je suis libre, je suis en bonne santé, alors pourquoi devrais je être malheureuse ?

C’est là que j’ai écrit mon premier post, sur cette sportive normale que je suis, celle que je suis avec du bide, parce qu’on peut aimer le sport et la pizzas, et qu’on peut aussi s’aimer avec du gras.

Vos retours m’ont donné des ailes…

Et puis je me suis fait un petit retour en arrière sur mon compte, je suis retombée sur une photos de moi en janvier 2016 à 65kilos au compteur (contre 71kilos aujourd’hui)  après un passage a vide et une diet bien trop restrictive, de la frustration, du sport par obligation, pas de plaisir ni dans la transpi ni dans l’assiette…

Très vite le corps a repris ces droits et je me suis retrouvé en juin a 71kilos.

avant/après de l’époque ou j’tais passé de 71kilos à 65kilos

J’ai commencé a me nourrir de lectures enrichissantes (« tu vas tout déchirer » de Jen Sincero notamment) et puis c’était bizarre, je me sentais Anormale, j’étais la avec mon gras, heureuse, vivante, libre et tout le monde autour de moi se restreignais, a grand coup de diet, et de cardio…

Alors j’ai voulu faire comme les autres et j’ai pris sur le site de mon ami coach Maxence un suivi alimentaire pour perdre quelques kilos, malgré une diet plutôt simple à suivre et la disponibilité de Maxence pour répondre a mes nombreuses questions, j’ai senti que je me perdais.

Je lui ai dit que j’allais arrêter, que je m’aimais assez pour ne plus m’infliger de me peser, de réfléchir à chaque bouchées, de quantité, que Zermati jusque la me réussissait bien et que j’avais juste envie de faire du sport et manger a ma faim.

Zermati je l’ai lu en 2015, il m’a permis d’appréhender ma faim, de retrouver mes sensations, mais surtout de comprendre une chose : on en peut pas avoir le poids que l’on veut !

On en peut pas tout diriger et surement pas ça, enfin pas au prix de certains sacrifices mais pour ça je vous laisse lire les articles sur le SETPOINT que j’ai fait : ici et ici

Mais aussi la vidéo de cette scientifique qui explique pourquoi on ne peut pas décider de notre poids idéal

Au delà de ça, j’ai surtout cessé de suivre certains comptes instagram qui me culpabilisait plus qu’ils ne m’encourageaient, je me suis abonné a d’autres, et puis j’ai remplacé les magazines par des livres de développement personnel, pour développer en moi autre chose que mon physique,

« un esprit sain POUR un corps sain »

serait ma devise

La liste non exhaustive est :

 Les 4 accords toltèques

Le miracle morning

Le yoga qui nourrit…

Et puis sur le point physique, j’ai trouvé un sport dans lequel je me sens bien, dans lequel je ne sens pas mon corps comme un boulet, je fais ce que je veux, certes je serais plus performante avec quelques kilos de moins mais peut importe : je m’éclate !

Je prends aussi le temps de me regarder, matin et soir, apprécier ce reflet, ne pas juger, juste constater, voir des changements, ne pas focaliser sur mon ventre mais plutôt sur mes jambes que je trouve jolie, il s’agit aussi de comprendre que a poil le matin ce n’est pas la même chose que à poil le soir et que c’est NORMAL ! (sauf si vous chier juste après mangé TOUT ce que vous mangez…)

Au fil du temps, j’ai réussi à voir des trucs cool, comme un début de quadri, un semblant de dos, mais surtout plus de forces au quotidien.

Alors voila, je m’éparpille complet !

Tout ça pour dire, que le lundi après ce sentiment de bien être en lisant vos comm’, j’ai écris ce post, cet avant après inversé, ce +5kilos qui a changé ma vie, ce +5kilos qui ma permis de m’aimer tel que je suis, et surtout de visualiser chaque objectif sereinement.

Car non s’aimer ce n’est pas se reposer sur ses lauriers, s’aimer c’est se donner une chance d’être heureux maintenant, et encore plus au fil du temps, c’est s’assurer de savoir apprécier chaque évolutions plutôt que de lorgner sur la voisine.

Le plus drôle, c’est que j’ai hésitais à poster, je lai d’ailleurs poste le lendemain, j’avais peur des moqueries, j’avais peur que certains ne comprennent pas mon message, qu’on me juge.

Pas vous, non, vous, vous me connaissez mais les autres, ceux de passages qui aiment piquer là ou ça fait mal…(d’ailleurs ne donnaient aucun crédit à ces gens là, ne nourrissaient pas leur rage, laissé pisser…ça vise pas loin)

Finalement c’est une ode d’amour qui m’envahit, des commentaires, des messages et maintenant des partages sur le Huffington post sur Aufeminin et même Cosmopolitan.

J’ai envie de pleurer d’amour, quand je vous lis que je vous fait du bien, j’ai envie de vous hurler que vous le rendait en milles.

Vous me laissez entrevoir ce que je n’aurais jamais imaginer, je suis heureuse et je veux partager, je suis heureuse et je veux que vous le soyez.

Alors voila, un article fouillis, un article sans réflexions, un article écrit au gré de mon cœur, un article que je vous dédie, a vous qui me soutenais chaque jours, certains depuis 3ans, je vous aime je vous love, je vous remercie, putain oh oui je vous remercie de m’aimer comme je suis.

 

(Je vais bourrer cet article de GIF débile pour dédramatiser tout ce love, ça en devient presque gênant)

33 thoughts on “Des kilos de love pour des Kilos de followers

  1. Pas facile comme chemin … pas facile de se dire qu’on ne fera jamais ce poids si longtemps convoité… bravo pour ton parcours et ton positivisme… plus qu’un état d’esprit un mode de vie !

  2. En effet tu apportes beaucoup et grâce à toi j’ai compris des choses. Merciiii ! Et le petit (énorme) plus, c’est que je suis plus sereine pour aider ma fille à grandir et à s’épanouir malgré les années de prises de tête derrière moi.

  3. Tes articles ont tellement évolué, autant que la vision que tu as de toi et de cet amour que tu as appris à te porter, ça fait tellement de bien de te lire <3
    encore merci pour ce blog enrichissant en tout point d e vu (amour de soi, lectures etc).

    ps : je n'ai jamais compris pourquoi mais j n'ai jamais eu accès a ton compte instagram, il me dit que le compte n'existe pas :'( heureusement que tu postes ici mais quand mêm ca me rend triste de ne pas pouvoir te suivre sans raison aha

    1. Donnes moi ton nom sur ig je vais regarder, certaines personnes ont été bloqué aparemment, tu n’es pas la première a me le dire 🙂

  4. Qu’il est touchant cet article Ely!! J’en ai limite les larmes aux yeux!!
    Je vais le partager avec mes petites coachées.
    Plein de love et ne change pas <3

  5. C’est la première fois que je laisse un commentaire, mais je suis obligée, c’est mon article coup de coeur! C’est beau ce que tu dis. Parler avec son coeur c’est donner de l’émotion à nous lecteur. Aujourd’hui notre société est omnibulée par la « normalité » « la finesse » « la consommation » etc et dès qu’on sort de ce cheminement on a le regard des autres qui prend trop d’importance et qui nous pourri la vie! ça nous décourage, nous rend fade, triste, aigrie, on arrive pas sortir de cette boucle. Et puis un jour on tombe sur des personnes qui te font découvrir qui tu es et l’importance de rester tel quel. Je suis contente d’être tombée sur ton blog et ton compte insta. Tu me donnes le sourire et l’envie d’être heureuse sans être à l’image de la société. Merci Ely.

  6. Tu as appris a t’aimer, et tu nous l’apprends aussi, a voir les choses positives au lieu des négatives, a ne plus rentrer dans le moule que les autres ont formé, a mieux vivre… Je pense qu’un MERCI serai insuffisant mais merci quand même ! Kiss & Love (L)

    1. merci beaucoup, je crois que mon objecyif est la : vous aider a vous aimer, a ne pas faire les même erreurs que moi 🙂

  7. Coucou Ely!
    Je te suis depuis le début, je n’ai commenté qu’une seule photo, mais sache que chaque article est une source d’inspiration pour moi… Combien de fois j’ai dis a mon chéri « tu sais la fille que je suis sur insta…! ». (D’ailleurs il est en pleine lecture de Eat).
    Enfin bref juste histoire de te partager encore un peu plus de Love et a mon tour te dire Merci 🙂

    Lucile

  8. Ely fait mouche comme toujours !
    J’ai découvert ton compte instagram il y a pas mal de temps maintenant (2015 il me semble), j’ai vu tes hauts, tes bas, ton évolution vers plus de love, plus de colibri. Merci, merci de me faire réfléchir, de me faire évoluer en même temps que toi (et je ne parle pas d’évolution physique). Continues de nous faire profiter de tes pensées « fouillis », elles sont les plus enrichissantes ! Tu es au top des blogueuses/banquières/colibri hype !

    1. oh merci, heureusement que mon fouillis vous apporte quelque chose c’est ce que je fais de mieux 🙂

  9. Petit point traduction à l’attention de l’assistance ici :
    Les mains « mouettes » = les mains moites, dit avec un fort accent du Nord.
    Merci de votre attention
    Bisous

  10. Comme je le dis dans un célèbre podcast sur la course à pied *oh shame on me autopromo*, j’attends des gens sur Instagram qu’ils publient des images Avant/Après/Encore Après. Tu viens de le faire en quelque sorte. Tu l’as fait, et tu y as mis la réflexion derrière. Cool.

  11. Mais MERCI à TOI ! Tu peux être fière de toi et de la jeune femme que tu es devenue parce que moi, même si on ne se connait pas, je suis fière de toi . Tu es mon inspiration depuis maintenant deux ans. Tu m’as fait découvrir ZERMATI, tu m’as fait découvrir qu’il n’était pas nécessaire de se priver pour maigrir ou pour ne pas grossir , tu m’a appris à aimer mon corps avec ce ventre grassouillet, ces poignées d’amour, cette cellulite qui bloblote … et tu sais quoi, je ne suis plus dégoutée par mon reflet dans le miroir et cette victoire c’est grâce à toi ! J’ai arrêté les régimes il y a un an et je n’ai jamais été aussi heureuse de ma vie ! Je ne pourris plus la vie de mes proches avec mes sautes d’humeur, mes restrictions et mes régimes débiles . J’ai un homme merveilleux qui m’a demandé de l’épouser début mars et c’est ça le principal : LE BONHEUR ! Alors fini le négatif, on voit le positif et on avance ! Alors encore une fois, merci ELY pour tout ce qui tu fais passer à travers tes posts <3

    1. Oh bravo a toi !

      moi je n’ai rien fait d’autre que partager ma propre expérience, tout le reste tu te le dois 🙂

  12. J’étais au fond du sceau, à m’auto-flageller, à me dire que je ne valais rien puisque depuis une semaine je repousse ma remise au sport, que chaque repas est devenu une angoisse: de si tu manges ça, c’est mal… Tu as regrossi… Oh et puis on n’a qu’une vie… Craquage… Insulte… Bref, je cherchai une aide… Et là ton article, ta sincérité, ton partage, la bouffée d’oxygène qui me rebooste et qui me remotive. MERCI vraiment, du fond du coeur.

    1. je ne connais que trop bien ce genre de cercle vicieux, en avoir conscience c’est déjà le début d’un nouveau chemin 🙂

  13. Pas trop facile franchement comme chemin … pas facile de se dire qu’on ne fera jamais ce poids si longtemps convoité… bravo pour ton parcours et ton positivisme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *