« Visuellement tu n’es pas en surpoids, tu es normale. A te lire on te croirait à un stade d’obésité avancé !!! Ce n’est pas le cas alors pourquoi ? »

image

Voila le commentaire que j’ai eu ce matin sur instagram @Ely_killeuse , dans mon post où je disais que je me sentais de mieux en mieux, que j’apprenais a m’aimer et que j’y arrivais.
Que le changement que j’opère en ce moment ne se calcul pas en chiffre mais en victoire quotidienne.

Comme m’essuyer le visage avec mon t-shirt a la salle de sport, laissant apparaitre mon bidon sans honte
Me laver dans les douches collectives, m’habiller dans les vestiaires sans me contorsionner sous ma serviette
M’assumer sans aucun maquillage au taff (et donc sans sourcils)

Voila, voila ce que je disais ce matin et voila ce que j’ai eu en commentaire…

Je voulais vous parler d’amour de soi et ce commentaire tombe à pic pour planter le décor.
A priori cette nana n’a pas lu mon article sur les cases Article Stéréotypes

Alors juste comme ça pour replanter le décor :
Est ce que si j’étais obèse je serai forcément mal dans ma peau ?
Et est ce que parce que je suis « normale » selon le plus grand nombre, je m’aime forcément ?

Il faut essayer de s’ouvrir un peu plus, ne pas penser que les gros sont complexés et les minces sont forcément bien dans leur peau, c’est un peu réducteur non ?
Le bonheur d’une personne se calcule t‘il en tour de taille ?

Il semble bien facile pour moi, fille dite « normale » par certains de faire de beaux discours sur le bonheur et le bien être.
Pourtant, personnellement, je ne lie pas bonheur et taille de jeans.
Je ne doute pas que des filles en surpoids puissent être bien plus heureuses que des Fitgirl avec option 6pack.
Apres tout, l’anorexie c’est ça, c’est avant tout un trouble de son image, une insatisfaction permanente, la volonté du « toujours plus ». Là où certains voient des os, la personne ne voit que du gras.
Dans ce monde de FitFamily, ne croyez vous pas qu’a rechercher le corps parfait, on se retrouve parfois dans ce modèle ? Ne pas apprécier ce que l’on a et vouloir toujours plus ? (dans une certaine mesure)
Il y a quelques semaines, j’ai eu la surprise de recevoir un message privée dune FitGirls au 6pack presque dessiné, me remerciant d’avoir parlé de JeanPhiPhi car elle venait de s’apercevoir qu’elle n’était pas heureuse malgré son 6pack et que le bonheur était ailleurs.
Je pense que le plus dur, ce n’est pas de perdre du poids mais d’apprécier ce que l’on est pour mieux vivre avec celle que l’on devient.

Le changement physique demande de la rigueur, de la motivation, de la transpiration et aussi du plaisir.
Vous pouvez quantifier vos efforts avec votre balance, votre miroir, votre mètre.
Et puis il y a l’aspect psychologique, apprendre à s’aimer, apprivoiser son nouveau corps, s’habituer a son reflet, vivre avec et même l’apprécier.

image

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaise méthode, je vous donne la mienne.

Chaque matin, de façon tout a fait égocentrique, je me matte a poil avant de passer sous la douche.
Je cherche le positif, je ne fais que me regarder, ne pas me dénigrer.
En fait, c’est un moyen de prendre conscience de mon corps, de le découvrir, de m’habituer au reflet que j’ai chaque jours.
Ensuite, d’un point de vue 2.0, je dois faire partie des rares meufs d’IG à fuir les gros comptes a 6pack.
Je suis très peu de personnes sur instagram, je lis beaucoup les post des gens avant de m’abonner à eux, je me désabonne des comptes qui prennent une tournure qui ne me correspond pas et je m’entoure de positif.
J’aime les runneuses, j’aime aussi les musclettes, ou les crossfiteuses, mes abonnements sont très éclectiques et souvent au feeling.
Mais j’aime surtout un contenu plutôt qu’un contenant.
Certains compte, ne sont que du paraitre des photos fitmotivation, très peu de textes, comme ci l’image suffisait à elle-même.
Alors que ce que j’essaye de comprendre et de faire comprendre via mon compte c’est que la vie ne se résume pas a votre corps, a votre enveloppe, vous devez briller au delà de ça.
Etre belle, mince, musclée, pulpeuse, ronde, androgyne c’est souvent éphémère, ce qui est constant c’est VOUS, ce que VOUS êtes et ce VOUS dégagez.
Alors non, les comptes de belles gosses SURbonnes ne me motive pas personnellement, ce n’est pas un jugement juste mon avis perso.
D’ailleurs mes coups de cœur du moment (et pour certains depuis longtemps) sur ig sont :

image

@gomarfithapiness

Une fille en or, avec un parcours atypique, qui prouve que la volonté, la transpi, le plaisir et le mental peuvent vous mener à vos rêves.

Un mental sain dans un corps de BikiniGirl.

image

@_margo_gios_fit_

Alors elle, s’est ma beubom, une fille honnête, entière, un mental dans un corps de velours.

Un dos a faire pleurer n’importe qui.

Une fille, une vrai, qui aime la pizzas et la muscu

image

@ju_i_can_be_fit

Ma twinFit, sur la même longueur d’ondes malgré un passé different.

Elle a un smile permanent sur son visage, un courage de warrior, un corps de beubom, des pensées positives.

Un aimant à bonheur, voila ce qu’est Julie

image
Et plus récemment @me_versus_me_

Une nana qui parle vrai, souvent a moitié a poil mais pas pour révéler ou chercher la meilleure luminosité, non justement pour montrer ce que l’on peut voir, ce que l’on voit nous même dans le miroir mais rarement sur les réseaux sociaux.

Au delà, de leur photos, ce que j’aime chez chacune d’elles c’est le contenu de leur post, leur sincérité, leur regard indulgent sur elle-même, leur beauté intérieur.

Alors comme je l’ai dit sur instagram ce soir, « s’aimer » ne veut pas dire « se laissé aller »
Au contraire, plus je me sens à l’aise avec mon corps, plus je me sens prête à le peaufiner car je sais aujourd’hui que je suis capable d’apprécier les efforts, les changements, l’évolution de mon reflet.
Je ne me suis jamais senti aussi motivé et sereine à la fois, qu’aujourd’hui…

De nouveaux objectifs encore et toujours, mais une approche sereine bien différente de la Ely d’avant

Là c’est plus clair Maxence ?

10 réflexions au sujet de « Il devient urgent de s’aimer »

  1. Je sur kif ! Comme si être mince, perdre X kilos pourrait rendre quelqu’un heureux … mais c’est malheuresèment pour ça que l’on se lance dans des régimes à la noix, en espérant que la perte de poids nous amène autre chose … une confiance en sois, un mec, un travail, une revanche sur la vie, … alors que tout ça se trouve autre part

    • En fait on mise tout sur la perte de poids alors qu’on devrai tout miser sur NOUS
      La solution est la sous nos yeux depuis le depart on a juste besoins d’ouvrir les yeux

  2. Merci, merci, merci, pour la justesse de tes mots, le partage de tes pensées. T sincérité et ton regard sur toi et sur le monde me fait me poser des tas de questions qui me permettent d’évoluer de manière positive et pas uniquement sur la vision que j’ai de moi même mais aussi sur mon rapport au autres et à leur regard !
    Alors juste MERCI

  3. Tu déchires meuf !! Tu viens de me mettre une claque … Et ça fait du bien !!! Merci !
    Et au passage moi aussi tous les matins je cherche un truc que J aime chez moi à poil devant ma glace … Mais ca dure que 2 min. Mes complexes me bouffent très vite …
    Mais demain je repenserai à ton post !!!
    Oui !!!!!!! Je peux m aimer !!!!!! Et je veux !!!!!!!!!!

  4. Merci ma Twin chérie. Ça m’émeut beaucoup que tu m’aies cité, ça me réchauffe le coeur de ouf. Je te l’ai déjà dit mais c’est trop étrange comme j’arrive à comprendre parfaitement ce que tu ressens. Au jour le jour. On est connectées cest pas possible et pas que via Instagram. 😉 je suis heureuse du chemin que tu prends. Tellement! La vie est belle, il est plus que temps qu’on la vive à 200% sans s’encombrer du passé, des kilos, des centimètres, des calculs etc… Il m’aura fallu deux maladies pour m’en rendre compte mais c’est le présent qui compte désormais!
    Vive les belles rencontres internet.
    Je t’embrasse fort

  5. Une fois de plus tu tombes dans le mille !! C’est a peu de chose près ma réflexion de ce matin…
    Je me suis aussi laissée berner par le glitter et les 6 packs. Elles ont raisons ces belles fitgirls. On en est toutes capables de se faire un corps gaulé comme c’est pas permis..

    Mais purée, j’ai un peu autre chose à faire de mon temps… J’aime aller faire du sport. Autant en intérieur qu’à la salle, mais pas assez pour en faire ma résidence secondaire

    J’ai fini par le comprendre un peu (beaucoup) grâce à toi… J’évolue doucement, mais tellement positivement que ça vaut le coup d’attendre

    Parce que oui j’ai la chance d’être déjà « normale » (cad entre le 36 et le 44). Je ne suis plus en surpoids depuis longtemps. Et mon corps me permets de bouger et vivre !! Je devrais le remercier plus souvent pour ça?

    Je vais penser à toi demain matin quand je serai à poil devant mon miroir !!! Ahahahaha

    IG à failli m’égarer et finalement c’est bien entourée que je trouve mon joli petit chemin à moi, parsemé de plein de petites lumières (vous) sur le côté. Ça aide

    Merci d’être toi

  6. Tout à fait d’accord avec toi Ely, le bonheur ne dépend clairement pas de son tour de taille ou de la circonférence de son cul !
    L’important c’est de trouver son équilibre… et justement c’est compliqué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web