Courir en sécurité pour les femmes (mais aussi les hommes)

Je vous invite à lire cet article : LE JOGGING ET LES SALOPES
Qui a inspiré le mien.

 

Les règles de bases quand on cours seule
– Prévenir quelqu’un quand on part, de la durée approximative de la séance et de l’endroit où l’on va courir
– Changer de parcours régulièrement (oui on ne va pas non plus faciliter les choses aux agresseurs)
– Dans les endroits sombres, ou plus à l’écart on pense à baisser sa musique (les attaques de phacochère sont plus fréquentes dans les endroits sombres et reclus)

image

La technologie à notre service
– Si vous avez un Iphone, vous pouvez partager avec un autre Iphone « votre position » en temps réel, utilisé plus fréquemment pour surveiller un mari volage ou un ado en pleine puberté, elle peut aussi permettre de sécuriser vos runs solo
– Sinon vous avez aussi l’application WomenRun que j’ai moi-même testé : http://www.womenrun.net
Elle vous permet de voir et partager vos performances (vitesse, distance, calories…) mais surtout elle est munie d’un bouton d’ALERTE.
En cliquant dessus, le téléphone émet un signal sonore (type alarme de voiture) et envois un SMS aux personnes que vous avez choisis pour les avertir que vous avez un souci, avec votre position GPS

image

(Haut BODYCROSS bandeau KARITRAA et écouteurs bluetooth code ELYKILLEUSE pour 15% sur la boutique SUDIOSWEDEN)

La tenue
Je ne vous donnerai aucun conseil sur la tenue, pour la simple raison qu’il n’y a pas de « bonne tenue »
Exemple concret :
Une fois, mon père m’appelle suite à un post PostRun et me dit « t’as pas peur d’attirer l’attention en rose ? » et là je lui dis « soit j’attire l’attention en Rose mais je suis aussi VUE des voitures, soit je m’habille en noir, et le danger vient aussi des automobilistes ? »
Alors moi j’adore les fringues de sports, je les choisis en fonction de leur couleur ou leur forme.

L’été quand il fait chaud je cours en short.
De toute façon, il y aura toujours des choses à redire.

image

Une fois je reviens de courir, j’enlève ma veste de running, fais un selfie vénère en brassière en racontant que je me suis fait emmerder par 2mecs pendant mon run et que j’ai du rebrousser chemin.
La une nana me dit « bah vu comment t’es habillé, faut pas s’étonner. T’as qu’à pas courir à poil »
Donc on en vient un peu au même que « si elle s’est fait violer, c’est parce quelle avait une mini jupe » (ok j’en ai les poils qui s’irises rien que de le dire !!)
(Là, je vous invite à consulter la page Le projet crocodile, qui recense les agressions de tous types mais aussi des solutions face aux incivilités.)

J’ai répondu que « Non, j’avais une veste lors de mon Run. Du coup, je suis Excusé de m’être fait emmerder ? »
Je pense que de toute façon si on court dans un endroit sans être sereine c’est qu’il y a une bonne raison.

image

 

L’astuce à la con d’Ely
Quand je cours seule, et surtout tôt le matin ou le soir, j’enfile mon panty qui pu (allez comprendre « panty de sudation »)
C’est débile, (en même temps j’ai prévenu hein), mais vu comment ça pu, ça colle, ça fait du bruit, je me dis que si ça rebute Zhomme (qui pourtant m’aime contre vent et marée), ça peut en rebuter d’autres !
Alors oui quand j’ai mon cul moulé dans mon panty, je me sens plus en sécurité ! Parce que d’ici là qu’on me l’enlève j’ai le temps d’appeler 10fois à l’aide !
Mes parcours solo, sont souvent les mêmes : le long des routes passantes.
Ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable mais au moins je peux mettre ma musique à fond, courir l’esprit tranquille sans regarder derrière moi.
Quand j’étais dans le village de mes parents, j’allais courir avec le chien dans les routes de champs.
Quand il n’était pas là, je courrais à l’intérieur des villages.

 

image

Je vais plutôt conclure sur une note positive, et vous dire de surtout prendre du plaisir lors de vos runs.
Votre tenue de sport c’est comme votre tenue de tous les jours, il faut que vous soyez à l’aise dedans, que vous vous sentiez bien, en rose ou en noir, en short ou en legging.

11 thoughts on “Courir seul(e) en sécurité

  1. Personnellement, en tant que mec démesurément baraqué, je compte créer une application de service de sécurité pour Runneuses. Dès qu’une runneuse aurait un doute sur la sécurité sur son parcours, elle pourrait prévenir des types comme moi qui accourraient biceps à l’air pour impressionner les emmerdeurs. Au pire, si par miracle, la morphologie de ceux-ci est plus impressionnante que celle des types comme moi, on pourrait détourner le danger et attirer leur rage, ce qui permettrait aux runneuses de terminer leur séance en toute quiétude.

    1. Ok je cours dimanche, tu as un truc de prévu?! Tu peux emmener les marmots pour le ravitos?

  2. Ton article est super ! Mais malgré tout tes bons conseils je reste une mega trouillarde et quand je vais courir seule je me retourne sans cesse, j’ai toujours l’impression d’être suivie ! Et c’est malheureusement la même chose quand je me balade 🙁 paranoïa bonjour –‘

    1. Oh je te comprends! Cest pour ca que je cours le long des routes passantes, trop une trouillarde pour les chemins de campagne

  3. Tu m’as tué avec ton panty qui pue
    Plus sérieusement je ne suis pas tranquille tout le temps non plus, j’ai trouvé 2 parcours et j’alterne. L’un est une voie verte réservée aux runners et aux cyclistes et l’autre en partie une route de campagne. .. j’avoue je regarde derrière moi par moment. .. je vais testé l’appli dont tu parles ! Merci

  4. Sympa ton article !! Je me souviens d’une amie qui a eu une tentative d’agression (lieu chemin de campagne, plus de vaches que d’habitants) et qui se fait alpaguer par un type… mais malheureusement pour celui-ci il ne savait pas que son chien l’accompagnait en arrière éloigné au moment du problème. Elle a crié son nom et le mot clé. Le chien était un beauceron dressé à l’époque. Et un beauceron qui attaque ca fait des dégats… Mais pas facile d’avoir un chien sous la main pour chaque sortie 🙂

  5. Bonjour Ely.
    Si je te dépose ce petit message ici, c’est parce que je n’ai trouvé aucune adresse mail pour le faire ailleurs. D’avance donc, pardon pour ce petit mot qui n’a pas vraiment sa place sous cet article.
    Je te suis depuis plusieurs mois, de façon discrète, sans commentaires, mais avec un sentiment de gratitude. Pour toi, pour ta bonne humeur, tes coups de gueule et ton franc-parler. Je suis médecin généraliste, et je suis beaucoup de patientes qui sont en surpoids et le vivent mal, qui ne trouvent pas la motivation pour se bouger, et même qui ne savent pas trop comment s’y prendre.
    Depuis quelques mois, je leur donne l’adresse de ton blog, et elles me disent merci. Parce que non seulement elles y trouvent de la motivation et du réconfort, mais aussi des idées simples à suivre.
    Il est temps à présent que je te rende les remerciements de mes patientes, et que je te remercie moi aussi de me donner cet « outil » de plus pour les prendre en charge et les encourager.
    Ellie.

    1. Hello.

      Ton comm’ me touche enormement, je suis literralement sur le cul (dans le canapé).
      Je n’aurai jamais cru lire ça un jour.
      Savoir que mon compte peut aider represente ce pourquoi j’ai toujours fait ça, ce pourquoi je continue.

      Alors milles fois merci d’avoir pris le temps de m’ecrire..
      Mon mail est nounely@outlook.fr (il est note uniquement sur intagram en effet)
      Belle journee
      Ely

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *