La coupe Menstruelle MOONCUP [même pas peur] :

Mon avis

Je n’y crois pas, non je n’en reviens pas. Moi Ely je suis bel et bien entrain de rédiger un article sur la Coupe Menstruelle !

Pourtant j’avoue tout, j’ai fait ma mauvaise. Je me suis moquée des tutos sur youtube, des nanas trimballant leur cup, se la collant sur le visage, pour expliquer tout les bien fait de ce truc en silicone.

 

Les bienfaits ?

Nan mais sérieusement, se foutre un truc dans la minette, en plastique. S’en mettre pleins les doigts, le vider sans repeindre sa salle de bain. Voir mieux le vider au travail remettre son pantalon, le rincer dans levier tout en saluant la collègue qui se lave les dents à coté, retourner aux toilettes se le FOU***ER à l’intérieur, remonter sa culotte et son pantalon sans s’en foutre partout et retourner se laver les mains a coté des collègues…

Ok bon j’avoue je suis un peu extrémiste quand je pars en vrille…

Donc là on est dans l’exemple typique de la personne qui face a un truc qu’elle ne connait pas, rejette totalement, voit le négatif et tourne le tout au ridicule…Un peu ce que les végétariens reprochent aux omnivores non ? #GrosseConneVa #JeParleDeMoi

Enfin bref, voila la preuve que quand on ne connait pas, plutôt que d’avouer sa peur de changer on préfère dénigrer ceux qui ont le courage de le faire (#ReGrosseConne #JeParleToujoursDeMoi).

 

Ok mais que c’est il passé ? Pourquoi ai-je changé d’avis ? Comment je suis passé de la grosse conne qui dénigre, à la bobobio avec du sang sur les mains ?

Et bien là je dis MERCI, merci à ma seule et unique amie in RealLife Céline.

Vendredi matin, je me réveille je vois quelle a partagé un article de l’observateur sur les tampons hygiéniques.

Une étude qui démontrent que ces petits bouts de coton qu’on se fourre chaque mois peuvent provoquer des infections. Mais aussi semble être remis en cause dans certains cas d’amputations ! #WTF

Je suis en plein redcarpette, je me lève, je vais aux chiottes et bingo, les anglais sont là.

Me voila face à mon paquet de tampon, cul nu sur les chiottes, perplexe….

 

Ok je retourne au lit, je tape « coupe menstruelle » sur Youtube. Me voila face aux fameux tutos que je trouvais tellement ridicule il y a encore 1semaine.

J’ai regardé la première vidéo de la liste, de la très connue Safia Vendome:

 

Je l’ai trouvé drôle, l’explication est clair, l’utilisation le semble aussi. Elle se la colle sur le visage et en rie, elle dédramatise le truc, explique comment la mettre. Et elle donne une info qui change TOUT !

Elle précise dans sa vidéo, que dans la plupart des cas, vous pouvez très bien, mettre la coupe le matin et l’enlever le soir, sans la vider.

Ok c’est décidé je vais m’en chercher une, après tout, le meilleur moyen de juger (critiquer) et de le faire en connaissance de cause. Non ?

Vu que j’étais dans la bonne période, que je voulais tester le weekend (au cas où il y est perte et fracas). Je suis allé simplement chez BIOCOOP, m’acheter une coupe menstruelle.

Vous pouvez en trouver en pharmacie, en grande surface ou sur pas mal de site spécialisé (Google is your friend).

 

Les infos utiles

Alors tout d’abord sachez qu’il y a différentes tailles. En fonction de votre flux mais aussi si vous avez eu des enfants ou non.

Personnellement, même si j’en changeais dans la journée par hygiène. Je peux largement tenir une journée entière avec un seul tampon, (on devient intime les gars) j’ai donc pris le plus petit modèle.

J’ai choisi un modèle de la marque MOONCUP modèle B.

Vous en trouvez des moins chers sur le net mais après avoir lu beaucoup d’avis, ceux de la MOONCUP sont les meilleurs niveaux facilités d’application et efficacité.

Vous pouvez l’acheter sur le net à 29.90€, moi je l’ai prise a BIOCOOP #ColibriLocal.

Pour la technique de mise en place je vous laisse regarder consciencieusement la vidéo de Safia. Elle raconte ça avec tellement de mignonitude. (J’ai choisi la technique du pliage pour l’insérer et je fais appel à la force de mon périnée pour la retirer).

 

Les avantages

Bon dans la continuité de mes envies de colibri bobobio, je me rapproche forcément du mouvement « zéro déchet » qui a mon niveau sera déjà « réduire les déchets ».

Et forcément les tampons ce n’est pas très écolo.

Ensuite la coupe est beaucoup plus pratique.

Oui on a tous déjà entendu dans l’openspace « est ce que quelqu’un a un tampon ? » (Oui je ne suis pas réputé pour ma discrétion) donc ce moment ou les anglais arrivent plus tôt que prévu, sont plus nombreux que le stock de tampons On se retrouve donc a (re)croire en dieu en priant pour que la technique de serrer les cuisses fonctionnent !

Donc avec ça pas besoins de trimballer un stock dans le sac a main, la coupe elle est là, elle y reste (oui on évite de se la prêter entre collègue celle-là).

Et puis parlons du nerf de la guerre : l’argent.

La coupe est quand même bien économique. Elle coute entre 15 et 35€, en fonction du site où vous l’achetez et vous pouvez l’utiliser (en fonction des modèles) jusqu’à 10 ans.

La boite de tampon est à 4 balles et elle dure 1 ou 2 cycle, ok je ne suis pas forte en math mais apriori on y gagne largement.

 

Le dernier point et pas des moindres, c’est que maintenant j’ai la foufoune en paix !

Oui je suis passé au bobobio pour mes cheveux, et j’ai vu les effets bénéfiques. Je suis passé au naturel pour ma peau et elle est plus lumineuse. Bon je ne pense pas que je vais irradier de la foufounette, illuminer ma culotte. Mais bon, au moins je fais du bien a l’intérieur et ça se verra peut être a l’extérieur (mieux que du bifidus plein de lactose).

 

Mon expérience

Et bien je le dis et le redis, j’ai été une mauvaise. Une mauvaise ignare, j’ai fait ce que je reproche et j’ai jugé sans essayer, sans savoir – mea culpa- je ne recommencerai plus, promis/ juré/ craché !

Parce que oui, j’ai adopté la coupe. Il y a quelques semaines je mangeais ma dernière sardine et bien la ce fut mon dernier tampon.

Ce n’est pas si difficile a mettre, il faut le coup de main. Bon après j’ai aussi l’habitude, puisque ma contraception m’oblige également à partir dans ces contrées lointaines de mon anatomie (anneau vaginale…on devient vraiment très intime)

Je n’ai déploré aucune fuite, mare de sang ou malaise durant mon utilisation.

J’ai fait du sport avec, en salle, du vélo et de la course à pied.

Alors comme indiqué dans la vidéo au dessus, et sur la notice d’utilisation, avant chaque cycle il faut stériliser votre coupe : verser de l’eau bouillante sur la coupe et laisser tremper.

Ensuite je la mets le matin sous la douche (ou au toilette si je me lave a la salle de sport). Je l’enlève le soir sous la douche. Je la vide et nettoie, et je la remets pour ensuite l’enlever et la nettoyer le lendemain matin….

Et pour le sport, pas de soucis, je n’ai plus peur que sous la douche collective on voit ma ficelle !

 

Bilan, ma Boboisation s’étend jusqu’à ma foufounette !

A quand la prochaine étape ?

11 réflexions au sujet de « La coupe (cup) menstruelle Mooncup mon avis »

  1. J’adore, j’étais comme toi au début. Mais adopté depuis 2 ans maintenant 🙂 de sacré économie et une reduction de déchet considérable

  2. Au début je me disais « c’est quoi ce truc que seules les nanas à fond bio utilisent ?! »
    Finalement, un jour confronté au fait de ne pas pouvoir gérer mes règles en exterieur j’ai décidé de tester… Et depuis je ne l’ai plus lâché !
    Pour rien au monde je retournerai aux tampons !!
    Je l’ai meme testé dans pleins de situations !

  3. Quand j’ai découvert la cup il y a deux ans, elle m’a intriguée mais je me suis dit que ça n’était pas pour moi ! Je n’étais en tout cas pas prête à sauter le pas, et puis, au fil de posts, de réflexions, de lectures (60millions a trouvé des traces de pesticides dans les serviettes always, par exemple), j’ai changé d’avis. Il y a maintenant un mois, je suis tombée dessus par hasard, dans un Leclerc, et je n’ai même pas réfléchi, je l’ai mise dans mon caddie ! (Marque Becup, 15€)
    Belle journée à tous ! Passez de bonnes fêtes !!

  4. Puisqu’on est entre nanas 🙂 je serai quand même intéressée par un retour pour celles qui ont un flux très abondants et qui sont obligées de la vider en cours de journée. C’est le cas de ma soeur, et elle a renoncé, car comme tu le caricatures en début de post, l’enlever, la vider, la nettoyer (et toi avec) quand il n’y a pas d’évier DANS les toilettes bin c’est compliqué vis à vis de collègues (ou des clientes du resto, genre…).
    Parce que je suis curieuse et partante, mais encore un peu inquiète…
    Merci les filles ! 🙂

    • Salut 🙂
      Alors pour répondre à ton appréhension sache que j’ai un flux très abondant (là je ne parle pas de changer de tampon toutes les 4-6h malheureusement…) J’ai toujours été gênée par ce flux et c’est aussi ça qui m’a fait m’intéresser à la cup car elle permet de récupérer beaucoup plus de volume qu’un tampon ( classe je sais ^^). Pour ma part j’ai acheté il y a quelques années déjà les deux tailles existantes de la marque Fleurcup (pour pouvoir adapter à la période de mon cycle).
      Alors franchement les premiers mois ont été très compliqués, j’avais très souvent des fuites la journée et la nuit… Mais j’ai persévéré et maintenant je n’utilise plus que ça, lors de mes journées où le flux est très important je peux la changer toutes les 2-3h. Ce n’est en aucun cas compliqué lorsque tu n’as pas d’évier à disposition, tu la retire, la vide dans les toilettes, l’essuie avec du papier et tu la remets 🙂 Après il faut juste faire attention à ne pas en avoir plein les mains quand tu sors des toilettes ^^
      Voilà j’espère t’avoir aidé, si tu as d’autres questions n’hésite pas 🙂

    • Hello !

      Porteuse d’un stérilet, j’avais des soucis de fuites deux jours par mois à cause de flux très abondants.
      Avec la cup depuis 3 ans, j’ai moins de souci car oui, elle contient plus qu’un tampon et surtout j’ai appris à ré-écouter mon corps. Je connais maintenant les heures « sensibles » et les sensations associées : je peux anticiper !
      Pendant les deux ou trois jours compliqués, j’ai une petit bouteille d’eau (25cl) dans mon sac tout le temps. Elle me permet de me rincer les doigts (désolée pour les détails…) dans les toilettes sans lavabo dans la cabine. Une amie a des lingettes intimes mais cela ne correspond pas à ma démarche de réduction des déchets. 🙂
      Pour les randonneuses à pied ou à cheval, la cup change aussi la vie puisqu’on ne se promène plus avec son mini sac poubelle dans le sac à dos…
      Pour les adeptes de la piscine, la cup empêche l’eau de rentrer (désolée, encore ! ) contrairement au tampon périodique qui fait « effet mèche » …

      Info prix : des cups sont dispo au supermarché Le*****rc de Rivétoile au prix imbattable de 15€ ou 16€.

  5. Coucouuu!
    J’ai aussi adhéré 100% a la cup! J’ai lu en tout petit que tu utilisais l’anneau vaginal comme contraception. Etant sous pilule depuis… 8 ans (?!), n’ayant quasiment plus de libido, et autres effets indésirables et dans ma démarche bio j’aimerai changer pour une autre contraception… Pourrais tu expliquer brievement pourquoi tu as choisi l’anneau? Et par hasard connais tu la methode symptotherm?
    Merciiii

    • Hello
      Enfaite j’ai choisis l’anneau pour etre microdosé et surtout parce que grace a ca je n’ai pas besoins d’y penser tout les jours…
      Pour l’autre methode, je ne connais pas du tout ☺

    • Salut,

      Précision immédiate : je ne suis pas médecin ! 🙂

      Comme toi j’ai pris la pilule, pendant 12 ans.
      J’ai souhaité changer de moyen de contraception car je n’avais plus de libido, des migraines terribles pendant mes règles, des soucis de sècheresse vaginale. En plus, je fumais, donc risque accru d’anévrisme. J’en avais marre de gober des hormones et je me suis renseigné sur le stérilet au cuivre.
      Quand j’ai expliqué mes soucis à mon nouveau gynéco, il a été clair : mes symptômes correspondaient à une intolérance aux œstrogènes. Il m’a conseillé tout de suite de partit sur le stérilet au cuivre, ça m’a conforté dans mon choix. Et non, je n’ai pas d’enfant ! Il n’y a qu’en France que les stérilet ne sont pas prescrits aux femmes qui n’ont pas eu d’enfants suite à une mauvaise lecture d’une étude biaisée je crois dans les années 1970′.

      Je me suis fait poser mon stérilet il y a 5 ans et je n’ai jamais regretté. Mes soucis ont disparu et le « prix » à payer est un flux plus abondant deux jours par semaine. Quand on fait les comptes financièrement aussi c’est une sacré économie puisque un stérilet « basique » comme le mien est très bien remboursé : quelques euros pour 5 ans, c’est une sacré économie par rapport à la pilule.

      Seul un médecin pourra te conseiller en fonction de tes habitudes, ton corps, tes antécédents médicaux. Le site http://www.choisirsacontraception.fr est assez bien fichu et non partisan.

  6. Je suis passée à la cup il y a plus d’un an et même si au début je tournais un peu de l’oeil (j’ai horreur du sang) en la vidant, tout se passe bien mieux aujourd’hui et je ne me vois absolument plus mettre un tampon (ou pire, une serviette, non mais quand je repense à cette époque où je mettais littéralement des couches j’ai envie d’hurler)! merci pour cet article qui j’espère incitera les plus frileuses à se lancer. #MoonCup2017 #EnMarche ahah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web