Skip to content

Mois : mai 2017

Marathon en relais à Genève

Mon premier marathon en 4km !

Dimanche 7 mai je participais à mon premier Marathon, mais un Marathon en Relais !

Je vous avais parlé de ma visite de Genève dans CET ARTICLE

Ceux qui me suivent sur instagram le savent, suite à ce week-end découverte, j’ai organisé un concours pour faire gagner 2 dossards afin de compléter mon équipe pour le Marathon en Relais de Genève.

Suite à l’engouement et au love que j’ai reçu, j’ai décidé d’offrir 3 dossards et au lieu de courir les 2 derniers relais, je n’en ferai qu’un.

J’ai donc eu le plaisir de former Notre #DreamTeam avec :

@yoann_tri (mon futur mari)

@kanuza (la reine des Instachattes)

Et les 3 gagnantes :

@vic_thess

@ml.equilibre

@fit_craquinetta_mia

Je vous ai partagé mes entraînements principalement accès sur la marche Sportive (article ICI) dans ma rubrique JOURNAL DE SPORT.

Un EVJF surprise et une angine ont ralentit ma préparation.

L’angine a eu raison de moi, et finalement je n’ai pu participer qu’au relais et pas au 10 km nocturne du samedi soir, comme prévu ICI.

Le dimanche

Un petit déjeuner de compèt (ceci n’est que le Round 1) et oui je suis le dernier relais ce qui signifie que je ne vais pas courir avant 13heures a peu près, je prévois donc un gros petit déjeuner à 6h30.

Dossard + ravitaillement perso + arnica Weleda + mes Gorun de Skechers = AU Taquet

On a nos dossards, on a nos relayeurs, tout le monde est là, les filles se sont loué un AIRBNB et ont finit la soirée d’hier au vin rouge, mais à 7h30 tout le monde est là pour s’encourager.

On se repartit selon les relais, grâce à l’expertise de @boudinet tout se passe parfaitement.

Vic, Yoann et Fiona prennent chacun leur navette qui les emmène à leur relais.

Jessica, Stephanie et moi partons accompagner Mégane au départ, c’est notre premier relayeur et elle part sous un temps clément pour 6km.

Ensuite on prend le tram avec Jess et Steph pour rejoindre mon relais, on hésite à se taper tout les ravitos qui sont en place, finalement on opte pour le mode groupies et on suit nos relayeurs avec l’application du Marathon.

Et là, je tiens à dire BRAVO ! Cette application est géniale, ça permet de faire passer le temps de voir les copains avancer, malgré 2 couacs, je sur valide cette idée qui permet aussi aux gens qui veulent vous encourager sur le parcours de ne pas vous louper !

 

Les filles repartent à leur relais 5. Je continue de suivre mon équipe sur l’application et en plus j’ai de la visite sur mon relais pour me tenir compagnie.

Mégane et Vic me rejoignent aussi, on attend à présent Stephanie qui est le relai 5.

Elles sont super contentes, je suis du coup encore plus contente.

Stephanie arrive, je check qu’elle va bien, je lui demande si elle est contente, elle valide, une bénévole me dit « allez allez faut courir » et me voila en route pour les 4 derniers kilomètres de ce marathon de love.

 

Je cours, je me sens bien, je n’ai pas de montre, pas de portable, pas d’appli, juste un énorme sourire sur le visage et une hâte de retrouver tout le monde avant la ligne d’arrivée. Je ne connais pas ma vitesse mais j’évalue mon kiffe a 10/10, pas de douleurs, je cours en center ville, puis le long des quais, il ne pleut pas : c’est le pied.

Voila j’arrive sur la fin, et la je ne vois pas mon équipe, ils doivent me rejoindre pour passer la ligne d’arriver tous ensemble, pourquoi je ne les vois pas ? Je me retourne, je ralentis, mais personne.

J’entends « allez Yasmine » et là c’est Marine Leleu et Yoann sur le coté, derrière la barrière qui m’encouragent. « Elles sont ou ? » Yoann me fait signe qu’il est seul, je passe la ligne d’arriver seule, au ralentit, déçu de ne pas avoir partagé ce moment avec ma team.

Je ramasse les médailles et part rejoindre Yoann à l’espace VIP a coté de l’arrivée.

Il me dit qu’il n’a vu personne,  Anne-laure (Bonjour Darling) essaye de me réconforter, je pleure, je suis tellement déçu de pas être avec elles. Je pars au point des relayeurs, là ou les équipes sont censées se retrouver pour les rechercher.

La je les vois, elles reviennent vers moi, tout aussi déçu que moi, l’application a plantée, elles pensaient que je n’étais pas encore passé, alors que j’avais passé la ligne depuis longtemps, on s’est loupé.

Ok on s’en fou, ce Marathon en relais c’est NOUS, on cache les médailles, et on repart sur le parcours en courant pour la passer tous ensemble cette putain de ligne d’arrivée !

Au passage, je chope Yoann qui escalade les barrières, on court, on sourit, on s’éclate, on kiffe bordel !

Et en plus, Fiona a eu une superbe pancarte d’une abonnées « Brigade du Kiffe », plus rien ne nous arrêtent on a le smile !

 

Ne cherchez pas la souffrance, sur ces photos il n’y a que du love, du plaisir, du kiffe, des sportifs heureux, épanouies, des sourires jusqu’au oreilles, ce sont les plus belles photos de courses que je n’ai jamais vu #Modestie    

On a retrouvé Marine et Anne-Laure qui ont déchiré sur le Semi-Marathon en moins de 2 heures!

Mon bilan

 

Si on fait abstraction du stress des navettes, de se voir, et de ne pas se louper sur la ligne d’arrivée : c’était génial !

Je vous recommande de vivre cette expérience sportive en équipe, en famille, entre amis.

Le marathon en relais représente tout ce que j’aime dans le sport : l’esprit d’équipe, l’entraide, le plaisir, le partage et la transpiration !

J’espère bien recommencer, avec les mêmes et avec d’autres.

Cette aventure m’a permis de rencontrer 4 meufs extra, et je pense leur a permis elles aussi de se lier.

Si je devais recommencer, je prendrais juste mon téléphone afin de passer un coup de fil avant l’arrivée à mes acolytes pour ne pas les louper !

Merci à l’équipe du Marathon de Genève de nous avoir permis de vivre cette expérience ensemble, qui sait on se reverra peut être pour mon premier Marathon en solo…

Journal de Sport #2#3 et EVJF surprise

Journal de Sport #2

 Un article avec plus de bouffe que de sport, car les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas.

Un article avec du love à Londres pour mon EVJF suprise avec ma Best!

Lundi 17/04

Aujourd’hui c’est férié, il fait moche alors ce sera mon jour OFF pour profiter de mon keum.

Mardi 18/04

Je suis du matin cette semaine, alors c’est entrainement post taff.

Ce soir entrainement en salle, un entrainement axé bas du corps (ce que j’aime le moins soyons clair)

Mercredi 19/04

Entrainement 4 (oui j’ai recommencé le programme 9km en 1heure vendredi, alors je suis en décalé)

45 minutes à 7.5km/h pour rentrer du taff, je fais donc un gros détour par les champs pour mettre 45 minutes avant de rentrer à la maison.

Mes affaires dans mon sac à dos, pour garder l’allure je me déhanche.

J’avoue je me sens un peu ridicule, la le long de la route que prennent presque tout mes collègues pour rentrer chez eux.

Mon casque sur les oreilles je fais le vide et je garde mon objectif en tête, rien a foutre du reste, je ne suis pas là pour être sexy weshhh.

Après des soulevés de terre hier, j’ai les ischios douloureux, pas grave je fais de mon mieux !

Malgré les nombreux rappel de l’application « vous êtes en dehors de la zone accéléré » je continue a donner mon max, je ne suis pas dans la zone mais je donne tout !

 

Jeudi 20/04

Initialement je devais faire mon deuxième entrainement en salle ce soir et puis j’ai eu une envie…capillaire !

 

 

Vendredi 21/04

Alors ce soir je n’aurais pas le temps de m’entrainer puisque Yoann, mon cher et tendre futur époux m’emmène vers une destination inconnu jusque lundi.

Je vous écris depuis le bureau, il est 12h c’est la pause déjeuner et je ne sais toujours pas ou je vais.

Je pensais aller marcher mais il m’a conseillé de garder mon énergie pour le weekend #Coquinou

 

Lundi 24/04

Voila je reviens d’un super weekend, non pas avec Yoann mais avec ma best, la seule et l’unique Céline !

Pour celles qui ne me suivent pas sur instagram, je vous fais une récap :

Aéroport de Strasbourg, on  prend un café, il là, Yoann me dit que je pars seule, qu’il reste ici !

Je suis sur le cul, entre surprise, excitation et tristesse de le laisser là.

Je prends mon billet : direction Lille !

Arrivé a l’aéroport, Yoann  m’a dit « un homme t’attendra avec une pancarte pour ta prochaine destination », cet homme a plus de cheveux que de barbe : c’est ma best !

Je pleure, elle pleure, on pleure, on se câline même (bon pas trop longtemps on n’aime pas ça)

Une couronne sur la tête, « ok bébé c’est ton EVJF, je m’occupe de tout »

Après une soirée au cremant chez elle, le lendemain rendez-vous la gare de LILLE : EUROSTAR, London les PAF débarquent !

Un weekend génial, je n’aurais jamais cru que mon EVJF serait si bien, je ne pensais pas en avoir d’ailleurs, mais ça c’était sans compter Céline et son envie de me faire kiffer.

Je vous résume ça en image ce sera plus cool !

 

2 jours à Londres, une journée à Lille et me voilà de retour à Strasbourg lundi soir.

Mardi 25/04

Mardi je repars en vadrouille, pour une journée pleine de rencontres et projet.

Une matinée secrète, un repas partagé avec la merveilleuse @me_versus_me_ et une après-midi chez Weleda pour la découverte de leur produits et un cours de Yoga.

 

 

Mercredi 26/04

 

Je commence tard alors soit je vais m’entrainer en salle soit je vais marcher au réveil.

Ok mais je suis une presque trentaniare qui a dormi moins de 6heures par nuit pendant 3 nuits alors autant te dire que ce matin : fuck la life je pionce !

Distinction entre flemme et fatigue : j’ai des poches sous les yeux et des les cils qui grattent.

 

Du coup OOTD sur instagram

Jeudi 27/04

 

Ah voila enfin un peu d’action !

Ce matin je pars à la salle, ça pique mais ça va. EN ce moment soyons clair je n’ai pas envie de me faire mal, c’est vraiment le sentiment que j’ai, j’ai envie de faire du sport mais pas de sortir de ma zone de confort.

Mon travail est énergivore en ce moment, le sport est un défouloir pas une pénitence !

Séance full body, axé haut du corps .

 

Vendredi 28/04

 

Ce matin entrainement en salle avec le coach. On bosse mes points faibles tractions, pompes !

J’ai des courbatures d’hier, il m’en fait baver sur le haut du corps, c’est ce que je préfère bosser donc top !

Je vous avez partagé une partie de mon programme pompes dans cet article.

 

Samedi 29/04

 

Rencard chez le podologue, en effet à la salle j’ai de grosse difficulté sur tout les exos bas du corps à cause d’un déséquilibre sur l’intérieur de mon pied droit.

Alors semelle pour la salle, pour le running mes Skechers me vont parfaitement, alors oui si tu cours derrière moi tu verras que mon pied part en canard mais je m’en tape !

Petit malaise chez la podologue, tête qui tourne, acouphène, nausées et sueurs froides (non je ne suis pas enceinte, merci).

La podologue que je vous conseille si vous êtes en Alsace, Anne_Laure Wartelle à Rosheim, me donne du sucre, de l’eau et m’allonge.

Ce matin je n’étais déjà pas au top, alors aujourd’hui repos.

Un passage en ville après un bon repas et une sieste, pour faire le plein de Vitamine D, mais surtout allé chercher une cure de spiruline, fer et B12.

 

Dimanche 30/04

Je ne suis toujours pas au top, une très mauvaise nuit, entre froid et transpiration, je me réveille en nage, la gorge douloureuse, mal aux oreilles et au crâne.

Autant vous dire que je ne risque pas de vous offrir une nouvelle photos de sport.

Je le dis souvent et notamment dans cet article sur les blessures il faut s’écouter, de la fatigue, un manque de quelque chose, peu importe j’écoute mon corps et je me reposerai le temps qu’il faut.

Un seul objectif les 10km en nocturne à Genève samedi et le marathon en relais dimanche avec ma DreamTeam.

Rencard semaine prochaine avec un journal de sport et le bilan de notre week-end Sportif à Genève.

En attendant, prenez soin de vous.

%d blogueurs aiment cette page :