Skip to content

Mois : août 2016

Les erreurs a eviter pour atteindre son BodyGoal ou HappyBody

Des erreurs j’en ai faites en 28 ans, et en 3 ans sur IG, j’en ai vu passer aussi. Et là une énième fois, j’en revois reproduire éternellement le même schéma…

J’ai donc décidé de reprendre ma plume pour vous pondre un article sur les erreurs a eviter et comment les éviter version Ely.

La première et pas des moindres : soyez honnête

Bon vous le savez j’ai beaucoup de mal avec le manque de franchise, c’est une chose que je ne comprends pas.

C’est valable dans la vie, au travail, en amitié et même envers soi même.

Alors , on a déjà parlé du taff, maintenant on va parler de VOUS. De ce qui n’engage que VOUS, ne sert et ne dessert que VOUS.

JeanPhiphi (ZERMATI) conseille dans son livre « Maigrir sans régime » (toutes les infos sur la méthode dans la rubrique : LIEN), de tout noter sur un carnet de bord.

Noter ce que vous mangez, avec qui, devant la télé, quel sensation, plaisir, envie, satiété, quantité…

Ce carnet a pour but d’identifier vos sensations de faims, de différencier un aliment mangé par faim et par envie. Identifier quel aliment et associé a quelles émotions mais aussi vous rendre compte de ce que vous mangez parfois automatiquement.

Je vais vous donner un exemple concret, un exemple parlant de notre grande facilité de fermer les yeux sur nous même.

Au boulot, on discutait « intolérances/ allergies » et là l’une de mes collègues me dit qu’elle est intolérante au lait, qu’elle ne peut rien manger avec du lait, les gâteaux, pâtisseries, le chocolat …

Là je lui dis « mais tu manges parfois des viennoiseries non ? »

« Oh c’est très rare sinon je suis malade »

Alors soyons clair, elle mange ce qu’elle veut je m’en tape, ça ne me fera ni maigrir ni grossir !

En revanche, là je veux souligner le manque d’honnêteté dont elle fait part envers nous mais surtout envers elle-même. En réalité, chaque matin elle mange une viennoiserie (voir plus)

Alors le problème ce n’est pas quelle en mange, c’est quelle est persuadée que ceci est occasionnel. Elle en est tellement persuadée qu’elle le dit tout haut a des personnes qui bossent avec elle sur un openspace (et qui du coup  voit tout).

Je pense donc clairement que ce n’est pas un mensonge voulu. Mais plutôt un manque d’honnêteté envers elle-même, elle ne se rend tout simplement pas compte que l’occasionnel et devenu habituel.

Alors parfois quand vous m’écrivez vous me dites « je mange propre, je fais du sport, je ne perds pas » mais est ce vraiment ça ?

Et je ne jette pas la pierre, comme une bonne donneuse de leçon puisque moi-même j’ai été cette nana là. Le gâteau occasionnel est devenu à une période l’année dernière un plaisir habituel, si bien qu’avec habitude le plaisir s’en va.

Mangez une glace chaque soir, le premier jour elle sera délicieuse, le deuxième aussi et après vous ne vous rendrez même plus compte que vous l’avez mangé !

Un peu comme quand vous prenez la route du taff. Cette même route chaque jours, et que vous ne savez pas comment vous êtes arrivé au taff. Le chemin est devenu tellement banal que c’est comme ci vous n’étiez même plus dans la voiture !

Depuis que j’écoute mon corps, que j’écoute mes envies, que je mange par faim et non parce que Yoann prend un gouter, pour suivre les autres, je prends plaisir a chaque bouchée.

Au boulot, parfois je prends un pain au chocolat et parfois non. Le fait de se servir est automatique chez beaucoup de personne, par peur d’un manque, comme ci le lendemain les pains au chocolat seront radiez de la terre et qu’ils ne pourront plus jamais en manger !

Non, si aujourd’hui vous n’en avez pas envie, rien ne vous interdit demain ou après demain de passer acheter une viennoiserie à la boulangerie.

Une fois que vous êtes honnêtes avec vous c’est déjà une belle étape. Maintenant il est temps d’arrêter de partir en couilles.

Partir en couille avec un énième lundi, une énième detox, une énième reprise (toujours précédé dune orgie).

image

Nouveaux Objectifs

Combien de fois j’ai fait (et lu) « Lundi je me reprends, j’arrête les conneries ».

Bien sur juste avant ça on se goinfre parce que « c’est la dernière et qu’après ce sera interdit » (oui là je sais, vous souriez).

Je n’ai pas besoins de vous préciser que je suis la première à l’avoir fait mais en 3ans sur IG. J’ai réussi a sortir de ce cercle vicieux, qui consiste simplement à :

se goinfrer le dimanche soir

-prendre ses mesures sans serrer le mètre

-se lever pleine d’entrain le lundi

-se restreindre pendant une durée limitée (5jours, 2semaines, 1mois…)

-craquer sur un gâteau

-puis 2

-puis foutu pour foutu on mange la boite

-et puis on est samedi alors pour maintenant autant attendre lundi

… a reproduire à l’infini.

Alors vous voulez savoir « Pourquoi celle là, c’est TOUJOURS PAS LA BONNE » ?

Alors comment identifier quand ça part mal :

-si vous vous goinfrer le dimanche parce « après ce sera interdit » :

Qu’est ce qui sera interdit ? Qui a décidé l’interdit ? Qui a décrété quels aliments étaient mangeable et non mangeable ?

Pourquoi demain ce sera finit ? Mais si demain c’est fini, après demain aussi ? Tout le reste de votre vie ?

Parce que si vous pensez atteindre votre objectif, le chiffre que vous voulez, en vous restreignant et ensuite reprendre le cours de votre alimentation…OUBLIEZ TOUT DE SUITE !

-si dans la journée, vous lorgnez sur l’assiette de monsieur, que vous l’agressez parce que « vous avez faim » alors vous ne mangez pas suffisamment.

-si vous vous levez à 6h parce que le MIRACLE MORNING c’est trop hype, que vous faites votre séance avec un œil ouvert, que vous passez la moitié de votre journée a comater et que le soir vous êtes aussi fatiguez que le matin alors ARRETEZ, arrêtez de vouloir être hype et soyez vous-même !

Faites votre séance le soir ou à midi si ça vous convient le mieux. Arrêtez de faire les choses pour faire comme les autres et faites les pour vous.

-si vous mangez du choux kale, des smoothies verts et des graines de courgettes, comme les fitgirl mais que vous n’aimez pas ça… Bordel le monde nous offre tant de possibilité, pourquoi manger quelque chose que l’on n’aime pas ?

Je pense que le point commun à ça et de faire les choses pour soi et surtout de façon réfléchis.

Ne vous mettez pas a faire bêtement comme les autres la dernière detox pomme a la mode. Renseignez vous, lisez, potassez le sujet.

L’alimentation est un sujet très riche et pas seulement pour maigrir, surtout pour vivre bien et longtemps.

Si vous ne savez pas par ou commencez faites vous aider, par un pro, un vrai pro. Quelqu’un de diplômé en nutrition et pas seulement une fitgirl a succès qui s’invente diététicienne pour vous refourguer un ebook !

Dans ce monde de putes, le business de la détresse est très lucratif. A ce jeu certaines personnes oublient d’où elles viennent ou leur valeurs pour se faire du pognon.

Se faire du pognon sur « les gros » comme on s’est fait du pognon sur leur dos quand elles l’étaient !

Enfin bref, ce sujet est long et épineux et comme je le dis souvent « chacun porte sa conscience ou il veut » et a priori certains ce sont assis dessus !

Enfin bref…bref, avant de choisir votre « coach/médecin/diététicien/nutritionniste » faite comme lorsque vous achetez une voiture : renseignez vous !

Je ne peux que vous conseiller de vous rapprocher d’un Medecin proposer par le site GROS qui réunis les docteurs qui travaillent à la façon ZERMATI.

Car il est important pour perdre du poids, de comprendre !

Manger des berlingots vous fera maigrir, mais quand il n’y en a plus vous faites quoi ? Avez-vous appris les valeurs de ce que vous mangez ?

Il faut que vous compreniez qu’il faut manger ASSEZ pour que le corps fonctionne bien, et qu’il faut vous écouter car ce qui convient a la voisine ne sera pas forcément adapté a vous.

Il faut que vous vous posiez une seule question :

Ce que j’ai mis en place aujourd’hui pour maigrir, suis-je prête à le suivre le reste de ma vie ?

Cette reponse à elle seule, devrait déjà vous indiqué si vous êtes sur le bon chemin pour vivre et aimer ce corps qui est le votre.

image