Voila tout est dans le titre, voilà 1an que je pratique le Crossfit chez Crossfit67 à Strasbourg.

 

Quand j’ai commencé le Crossfit, j’ai voulu garder ça pour moi. En fait, j’avais envie de me faire mon propre opinion, je n’avais ni envie qu’on m’encourage, ni qu’on me décourage.

Parfois le sport devient une « mode » et je n’avais pas envie de me laisser influencer par celle-ci, moi qui ai testé pas mal de sport, cette fois je voulais me faire mon propre avis.

Et puis finalement j’ai pris gout a mes séances sans portable, sans selfie, sans bilan, sans perf ni comparaison. Je continuerai d’ailleurs surement ainsi dans ma prochaine BOX.

Aujourd’hui je vous en parle car vous êtes de plus en plus nombreuses a me demander ou je m’entraîne et qui est mon coach, et vu que ce dernier est une perle je ne voulais pas le garder pour moi (promis il ne m’a ni payé ni menacé pour que je dises ça)

 

Sur les conseils de ma super kiné Marine qui s’entraîne chez CrossFit67 je m’inscris pour les 4 séances d’initiation (après y être allé la voir souffrir lors d’un WOD).

 

Les séances d’initiations 

Tout commence par là, 4 séances pour découvrir l’esprit Crossfit et les mouvements de base, un bon moyen de se faire une première idée sur ce sport.

Alors, pour être honnête, ce fut compliqué, difficile même, a ce stade là j’ai 28 ans, ça fait 2 ans que je fais du sport, mais en réalité ça fait surtout 16 ans que je n’ai rien fait concrètement et régulièrement avec mon corps et il va me le rappeler.

 

Première séance ça va, deuxième un vendredi soir, je me retrouve a devoir décaler la troisième initialement prévu le lundi au jeudi car non, physiquement ce n’est pas possible, pisser et marcher sont devenus des tortures de courbatures!

A la fin des 4 séances, je vais voir le coach et lui demande si ça vaut le coup que je m’inscrive vu mon niveau? Les pompes sur la box sont une torture, j’en fait pas plus de 5 en même temps, je n’ai aucune force et je ne suis même pas sûr a ce stade d’avoir le mental…

Nico me rassure, on a tous commencé quelque part, il n’y a aucune raison que je n’y arrive pas.

 

Premier WOD, j’y vais au matin à 7h30, le petit groupe est sympas, et je me retrouve avec Miléna, comme moi une nouvelle venue ça me rassure.

Les WOD sont difficiles, mais les coach sont géniaux, patients, l’ambiance est sympas, de l’entraide et pas de regards en coin et puis on peut tous bosser chacun a notre niveau.

Les pompes sur la box, une barre sans poids pour commencer, des petites kettelbel, du step au lieu des BoxJump et des tractions avec élastique…

 

Ah oui, moi j’ai l’élastique violet, ils appellent ça la catapulte…mais moi ça catapulte rien, je galère a me soulever même avec celui là!

Pourtant je n’ai pas souvent ressentis de honte ou de gène, les gens ne se regardent pas, les coachs sont rassurants, et malgré mon niveau je me vois évoluer.

 

Le coaching avec OusTrainer

 

Début d’année j’ai mes chèques vacances au taff, et je décide de me faire plaisir en commençant un coaching avec Ousmane.

Ousmane est coach à la salle mais il est aussi coach sportif à son compte.

Pourquoi lui?

Parce que c’est le seul qui en 5min a réussi a me faire passer du « step sur box » au « boxjump » alors que ça faisait 6mois que je bloquais sur ce mouvement qui semble pourtant simple. 

 

Ousmane propose des coachings pour le crossfit, mais pas uniquement, il en propose pour vous muscler, pour prendre du muscle, perdre du gras.

Moi je veux faire des pompes, des tractions et surtout m’améliorer en haltérophilie.

Ousmane fait un bilan complet et on commence les séances, j’en chie, mais je sens très vite les bénéfices de nos séances.

Elles sont adaptées à mes besoins, mais il s’adapte aussi à ma forme, il est là du début à la fin, il est patient et pédagogue, sa phrase fétiche:

 

« tu y crois? si tu y crois ça fonctionnera, moi je crois en toi »

 

Enfin bref, si vous cherchez un coach sur Strasbourg, pour vous motiver, pour vous aider a passer un pallier dans votre évolution ou pour vous accompagner dans un nouveau défi, crossfit ou non, je vous conseille vivement de le contacter et vous comprendrez pourquoi je dis tant de bien de lui.

Pour preuve, c’est parce que je suis persuadée qu’il peut en aider certaines, mais surtout parce que je pense sincèrement qu’il mérite d’être connu que je révèle enfin mon secret sportif!

Il a appris à notre avant dernière séance que j’étais blogueuse, du coup, pour notre dernière Yoann m’a accompagné pour vous faire quelques photos de notre séance.

 

On a bossé le gainage, les jambes, les tractions, mais surtout l’haltérophilie (les Snatch ce jour là)

Gainage, quand j’ai commencé je devais garder les bras le long du corps car sinon je creusais le dos

 

Un nouvel exos pour bosser les tractions au sol, bien sùr Ousmane me rajoute de la difficulté en me demandant de lever une jambe et en me bloquant l’autre

 

ET me voila au Snatch, on bosse la technique, on fait aussi des recherche de Max, mais ce que Ousmane préfère c’est de tester ma technique sous la fatigue 45 secondes max de rep / 30 secondes repos et on recommence 15 fois!

 

Je n’espère pas que cet article vous auras donner envie de Crossfitter, j’espère surtout qu’il vous aura donner envie de trouver VOTRE sport, de tester des disciplines, d’écouter vos sensations et pas la mode ou l’avis des autres.

Le ressentis est personnel, ne l’oubliez pas, ce qui plait (ou pas) à la voisine ne vous conviendra peut être pas.

ALors testez et entourez vous de personnes qui vous pousserons vers le haut.

 

Merci Crossfit67 pour cette année enrichissante et transpirante.

Et Merci Ousmane pour ta patience et ta pédagogie, tu resteras mon coach préféré qui a su me faire faire des BoxJump taille Homme! 

 

7 réflexions au sujet de « 1 an de Crossfit : mon bilan de débutante »

  1. Mon mari fait aussi du crossfit depuis 1 an. Je dois avouer que les mouvements du WOD me paraissent insurmontable . Lui aussi aime l entraide et l’évolution possible dans ce sport. Bravo à toi pour ta reussite

  2. Je suis ravie de lire ça !

    Un an que je pratique le crossfit moi aussi, mais régulièrement depuis février (les opens 😉 et j’aime tellement ce sport, convaincue que tout le monde peut y trouver son compte je suis trop trop contente de lire ça, surtout venant de toi (que j’adore lire et avec qui je suis souvent d’accord).

    J’ai changé de box moi aussi il y a une semaine (par dépit) : ça fait bizarre, c’est dur au début de quitter son petit cocon mais je suis sur que tu y trouveras ton comptes !!!

    Kiss & crossfit Ely !!!

    • oh oui ça va me faire bizarre de changer de box, j’espère y retrouver la bonne ambiance 🙂

      ely

  3. J’avais lu ton article à sa sortie mais je le relis une seconde fois car je commence vraiment à me lasser de la salle et de sa routine après plus d’un an dans la même. J’envisage de m’inscrire au crossfit mais comme beaucoup dont toi j’ai peur de ne pas y arriver. Certes je fais de la musculation mais en cardio je suis à la ramasse. Ton article me rappelle que le crossfit est également ouvert au débutant alors à la fin de mon abonnement à la salle j’espère faire péter une de mes barrières et aller tester une séance et pourquoi pas m’y inscrire par la suite. C’est vun sacré budget mais je pense que ça peut beaucoup apporter aussi bien physiquement que mentalement! De ton côté, je vois que pour le moment tu as l’air de commencer à te plaire et t’épanouir dans ta nouvelle salle, c’est une très bonne nouvelle 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web